Marthe Robin par Jean Guitton

Portrait de Marthe Robin
par Jean Guitton

Née le 13 mars 1902 dans un village de la Drôme, Marthe Robin est morte le 6 février 1981 dans la maison paternelle qu’elle n’avait jamais quittée. Pendant trente années, cette femme simple et humble n’a pris aucune nourriture, aucune boisson. Pendant trente années, chaque vendredi que Dieu fit, elle souffrit les douleurs de la Passion dont elle portait, sur le corps, les stigmates. Cette femme fonda sur la terre quelque soixante-cinq ” foyers de charité “. Jean Guitton, qui fut le témoin de sa foi, a voulu en faire le portrait en vérité, comme il le fit, il y a quarante ans, pour l’inoubliable Monsieur Pouget.
C’est un livre admirable de profondeur et de ferveur. C’est aussi, à travers des entretiens avec Marthe Robin et divers témoignages de première importance, une extraordinaire chronique de la vie quotidienne, celle d’une femme élue par Dieu.
” Dès ma première rencontre avec Marthe Robin, écrit Jean Guitton, j’ai conçu qu’elle serait à jamais pour moi une soeur de charité, comme elle le fut pour des milliers de visiteurs. Et j’eus le pressentiment que je serais un jour conduit à la faire connaître au monde, attire par son génie. ” C’est aujourd’hui chose faite. Et de manière bouleversante.

Jean Guitton, (1901 – 1999), philosophe et chrétien, fut le seul laïque à siéger à la première session du Concile Vatican II. Il est l’auteur d’une oeuvre importante : Dialogues avec Monsieur Pouget, Le temps et l’éternité chez Plotin et saint Augustin, Jésus, Le Cardinal Saliège, Ce que je crois.


Vie de Marthe Robin
par Bernard Peyrous

Le livre de référence sur l’un des visages les plus fascinants du XXème; siècle. Ecrit par Bernard Peyrous, postulateur de la cause de béatification de Marthe Robin, cette petite paysanne, grabataire a reçu dans sa ferme plus de 100 000 personnes ! Elle a connu quelques-unes des personnalités les plus remarquables de son temps.et a changé la vie de centaines d’autres., éclairant, consolant, encourageant. Et tout cela sans être un gourou, en restant au contraire une âme simple, avenante, directe, pourvue d’un bon sens, d’un humour et d’une intelligence des choses qui en faisaient un être exceptionnel. Quel était donc le secret de Marthe Robin ? Quelle part a eue sa foi en Dieu dans son itinéraire personnel ? Pour répondre à cette question, de nombreux livres, des centaines d’articles ont été écrits. Marthe Robin est l’une des Françaises contemporaines sur qui l’on a le plus publié. Mais ce livre est et restera longtemps l’ouvrage de référence. En effet, il a été documenté à partir d’un nombre considérable de témoignages (environ un millier) recueillis depuis sa mort, et il repose sur une connaissance approfondie de sa correspondance et de ses écrits.

Marthe Robin
par Jacques Pagnoux

“Marthe Robin : comme Catherine de Sienne, elle est d’Eglise. Elle ne vous trompera jamais.” Fort de ces paroles du Père Albert Valensin l’invitant à faire confiance à Marthe, femme “d’Eglise”… et d’espérance, le père Finet commençait la “grande oeuvre” des Foyers de charité. Il ne s’agit pas ici d’une nouvelle biographie sur Marthe Robin. L’auteur – qui a vécu dix années durant aux côtés du père Finet et de Marthe – nous montre comment, au-delà des Foyers de charité, la mission de Marthe concerne l’Eglise tout entière, et comment sa spiritualité est prophétique pour nous, à l’aube de ce XXIe siècle. “La sainteté n’est pas un luxe, mais un devoir”, disait souvent le père Finet, à la suite du père Kolbe. En vivant quotidiennement au rythme de la volonté de Dieu, Marthe nous a ouvert ce chemin de sainteté. Elle nous enseigne le rôle médiateur et maternel de Marie, la grâce extraordinaire de notre baptême, l’importance de la communion ecclésiale, la grandeur et l’exigence de la vie communautaire… Autant de “balises” sur notre chemin, où Marthe nous communique sa foi, son espérance et sa charité.

Prier 15 jours avec Marthe Robin
par Henri-Marie Manteau-Bonamy

Un recueil de textes commentés pour découvrir ou redécouvrir la pensée chrétienne à travers l’un de ses guides.

Marthe Robin (1902-1981) est mondialement connue, notamment à travers les Foyers de Charité qu’elle a fait naître avec le père Finet. Pendant cinquante ans, chaque semaine, elle a revécu la passion du Christ. Elle a accueilli près de 100 000 personnes, individuellement ou en petit groupe, écoutant, priant, conseillant. Ces 15 jours de retraite avec elle veulent nous faire participer à l’essentiel de ce qu’elle a toujours voulu transmettre : s’identifier au Christ, avec Marie sa Mère, pour une nouvelle Pentecôte sur l’Église et le monde.

Se ressourcer et apprendre pendant quinze jours en compagnie d’un maître spirituel.

EXTRAIT

Ma première rencontre avec Marthe Robin eut lieu pendant une retraite spirituelle prêchée par le père Georges Finet, père du Foyer de Charité de
Châteauneuf-de-Galaure. C’était le 31 décembre 1945. Prêtre depuis trois ans, je venais lui demander ses prières pour mon jeune sacerdoce. Mais j’étais
à peine entré dans sa chambre que tout de suite après avoir répondu à mon salut, Marthe me dit :
Ne faites-vous pas une thèse de doctorat sur la Sainte Vierge ? (pas de mystère, j’ai su par la suite que le père Finet le lui avait dit…) – Oui, Mademoiselle, et je suis sur le point de l’achever ; elle aura pour titre Maternité divine et Incarnation – Après une pause, Marthe reprit : Avez-vous remarqué que notre mère à Lourdes n’a pas dit seulement comme à Paris, rue du Bac, qu’elle a été « conçue sans péché », mais « Je suis l’Immaculée Conception » ! Elle attendait la proclamation par l’Église du dogme concernant sa sainte et immaculée conception, pour donner son identité personnelle devant Dieu.

À PROPOS DE L’AUTEUR

Dominicain, expert du Concile, le père Henri-Marie Manteau-Bonamy a connu Marthe Robin dès 1945. L’évêque de Valence lui a demandé d’être le théologien du procès de béatification de Marthe. Pendant neuf ans, il a étudié tous les textes de Marthe et les nombreux témoignages écrits la concernant.

À PROPOS DE LA COLLECTION

La collection Prier avec, ce sont :

• Des livres sources
– pour passer quinze jours en compagnie d’un maître spirituel à la manière de ces temps de retraite qui ouvrent une brèche dans notre univers quotidien.

• Des livres pratiques
– un rappel biographique en début de volume;
– un itinéraire balisé en introduction;
– une entrée dans la prière répartie sur les quinze chapitres de l’ouvrage;
– pour aller plus loin, une bibliographie expliquée.

• Des livres accessibles
– un ressourcement qui va à l’essentiel pour des chrétiens actifs;
– une information donnée de l’intérieur pour un public plus large.


Petite vie de Marthe Robin
par Père Raymond Peyret

À peine 33 ans après sa mort, le 7 novembre 2014, Marthe Robin a été déclarée vénérable par le pape François. Totalement paralysée dès l’âge de 26 ans, Marthe va connaître une existence extraordinaire, marquée par les stigmates, un jeûne involontaire et total. Son message est très simple : il va à l’essentiel de la foi chrétienne.

Le plus surprenant est que cette femme silencieuse, qu’on n’apercevait que dans l’ombre de sa chambre, ait acquis un rayonnement international; elle est la fondatrice d’un mouvement particulièrement dynamique : les Foyers de charité.

Raymond Peyret, né en 1931, est prêtre et écrivain. Il est l’auteur de plusieurs livres sur Marthe Robin qui l’on fait découvrir à un vaste public.


Catégorie