Mélusine – Tome 12 – La Belle Et La Bête par Gilson

Mélusine – tome 12 – La Belle et la bête
par Gilson

Une ensorcelante apprentie sorcièreDans la meilleure école de sorcellerie du pays, l’élève la plus douée est sans conteste la jeune Mélusine. Qu’il s’agisse de mettre au point une formule magique pour déboucher les toilettes ou tenter les voltiges les plus audacieuses en balai, elle ne rate pas une occasion de montrer ses talents. Et pourtant, cette mignonne petite sorcière connaît une scolarité perturbée car, dans le château hanté où elle tente sagement d’étudier, elle est constamment dérangée par des visiteurs indésirables : sa cousine Mélisande, une fée particulièrement tarte qui adore multiplier petites fleurs et pâtisseries écoeurantes sur son passage ; des princes charmants, qui se révèlent, tous, être de parfaits goujats ; le docteur Kartoffeln, un Frankenstein de pacotilles aux inventions démoniaques, qui a jeté son dévolu sur Winston, le majordome des lieux. Pour tenter de réparer toutes les bêtises de ces importuns, la flamboyante rouquine n’hésite pas à sortir de son sac ses tours les plus grandioses. Gare aux dommages collatéraux !Les auteursAu fil des 450 gags de cette saga fantastique, Clarke et Gilson ont créé un univers particulièrement original, tout en détournant allègrement les mythes et légendes sur la sorcellerie. Outre la craquante héroïne, les deux complices ne cessent d’enrichir leur galerie de personnages intégrant, à chaque album, de nouveaux caractères forts, bien décidés à s’incruster dans la série, et par la même occasion, à s’installer dans le château hanté, résidence officielle de Mélusine. Une série qui plaira autant aux filles qu’aux garçons, aux grands qu’aux petits. Une BD Tous Publics Dupuis, quoi !

La Belle et la bête
par L’hermenier

« Belle » vit dans une petite ville portuaire avec ses deux soeurs et son père, un riche commerçant. D’une nature solitaire, elle passe son temps à rêvasser dans les livres lorsqu’elle n’est pas obligée de se plier aux desiderata de ses aînées, narcissiques et jalouses. Il est vrai que, malgré ses allures de « garçon manqué », elle est d’une grande beauté dont elle n’a pas conscience. Un jour, le village est attaqué par un bateau volant d’où descendent des monstres cornus venus dérober les mauvaises âmes. Alors que ses soeurs sont prises à partie, leur père s’interpose, s’attirant les foudres des démons. Par amour et dévotion envers sa famille, Belle lui demande de les épargner en échange de sa vie. Le démon accepte, et Belle embarque à ses côtés sur le navire volant où elle rencontre leur chef, la Bête…

Sortilège
par Alex Flinn

Kyle, jeune New-Yorkais de 16 ans, est beau et riche… mais terriblement arrogant ! Un affreux défaut qui, un jour, lui coûte cher : une jeune sorcière, dont il a eu le tort de se moquer, lui jette un sortilège pour qu’il se transforme en monstre bestial. Devenu aussi horrible à l’extérieur qu’il l’est à l’intérieur, il est chassé par son père qui ne le supporte plus. Quant à ses amis, impossible de se montrer à eux ainsi ! Contraint de quitter sa vie confortable, il s’enferme dans une maison de Brooklyn, avec pour seule compagnie la bonne et un jeune répétiteur aveugle. Kyle a cependant une chance de défaire le sortilège : il a deux ans pour se faire aimer d’une jeune fille qu’il aura séduite par sa bonté et qui acceptera de l’embrasser en dépit de sa laideur.

En rose et noir
par Clarke

La journée a plutôt mal commencé pour Mélusine. D’abord il y a ce nain chevauchant un dragon qui surgit du sol du château et qui accuse Mélisande, la cousine fée de Mélusine, de voler l’or des nains ! Et qui, pour se rembourser, repart avec quelques-uns des plus beaux chandeliers du château… Ensuite, il y a l’arrivée à l’école de sorcellerie d’un nouvel élève venu d’Afrique, spécialiste en sorts à partir de grigris, amulettes et fétiches divers, et que ses condisciples accusent de n’être qu’un imposteur incapable de faire de la vraie magie. Il y a enfin la visite totalement inattendue de Kaspar, le père de Mélusine, qui lui annonce son prochain divorce… et la disparition de sa mère ! Mélusine va enquêter et partir sur les traces de sa mère… et découvrir le terrible secret de ses parents qui pourrait bien mener à une guerre entre sorciers et fées !

Mélusine – tome 16 – Ballet enchanté
par Gilson

Jamais sans mon balaiUne sorcière sachant voler est une bonne sorcière… Si, tel un oiseau, Mélusine ne cesse de voler sur son balai, on ne peut pas dire que ce soit le cas de Cancrelune qui a autant de grâce qu’un mammouth, autant d’agilité qu’un hippopotame et autant de légèreté qu’un éléphant ! Vous l’aurez compris, en matière de vol sur un balai, les talents de Cancrelune sont plus que limités ! Heureusement qu’elle peut compter sur les cours particuliers de Mélusine pour apprendre à manier un balai, quoique ce n’est pas sans risque ! Grâce à Mélusine, leur sorcière mutine, Clarke et Gilson ne cessent de nous ensorceler, de nous enchanter et de nous faire rêver ! Entre la maison à astiquer, les amis à aider et les cours à suivre, Mélusine ne manque pas d’imagination pour rendre ces tâches ennuyeuses pleines de charme ! Humour et magie garantis !

Catégorie