Microbiologie, Virologie, Immunologie. Microbiologie Générale : Par Jacques Senez,… A L’usage Des Candidats… par Jean-Pierre Dedet

La microbiologie, de ses origines aux maladies émergentes
par Jean-Pierre Dedet

Sida, Ebola, SRAS, grippe aviaire, Chikungunya, autant de menaces qui nous confortent dans l’idée que les microbes sont sources de périls. En réalité, les micro-organismes existaient dès l’origine de notre planète et ils ont contribué à la formation de ses différents milieux. Acteurs essentiels de notre environnement, ils sont d’incontournables générateurs de vies. Pourtant même si les microbes sont présents depuis des temps immémoriaux, l’homme n’en a connaissance que depuis peu. La Microbiologie est une science toute récente, à l’histoire très dense, au rôle décisif dans l’avènement du monde moderne. Comment naquit la théorie microbienne des maladies ? Comment l’industrie agroalimentaire a-t-elle tiré profit des micro-organismes ? Quel fut l’impact de la micobiologie nouvelle sur la médecine et la chirurgie modernes ? Comment évoluera la relation de l’homme avec les microbes ?Voici quelques-unes des nombreuses questions auxquelles répond cette Histoire de la Microbiologie. Outil indispensable à la culture générale des médecins, des pharmaciens, des vétérinaires et des biologistes, ce livre s’adresse, au-delà, à un public plus large curieux de connaître les théories, les découvertes et les figures qui ont jalonné cette épopée.

Cycles biogéochimiques et écosystèmes continentaux
par Georges Pedro

Depuis deux siècles, la poussée démographique et les développements industriels et agricoles provoquent un profond déséquilibre des cycles biogéochimiques de la planète. La vie est dépendante d’un grand nombre des éléments de la classification périodique. Certaines parties du cycle biogéochimique de ces éléments ont été explorées et une connaissance approfondie des mécanismes qui les font intervenir dans certains processus biologiques a été acquise : comprendre comment les éléments chimiques voyagent d’un règne à un autre permettra de déterminer une nouvelle approche de la nutrition, de la santé, de l’environnement et du climat. L’Académie des sciences a mené une réflexion multidisciplinaire pour établir l’état de l’art en ce domaine, tant du point de vue des connaissances fondamentales que de celui de la recherche et de ses structures. Ce rapport s’intéresse au comportement de différents éléments chimiques de la biogéosphère au cours de l’histoire de la planète, et plus particulièrement depuis que se manifeste une anthropisation accélérée (développement de la civilisation industrielle). Cet ouvrage se présente en quatre parties: – 1ère partie: approche par éléments: -carbone -nutriments -éléments majeurs de la lithosphère -radionucléides – 2ème partie: approche par milieux: -écosystèmes peu anthropisés -milieux à pression anthropique accentuée – 3ème partie: secteurs de recherche à développer: -les micro-organismes, clé des recyclages -nature, rôle et fonctions des matières organiques dans les sols -spécialisation des éléments chimiques – 4ème partie: nécessité de recourir à des modélisations et à des observatoires: -développement de la modélisation -mise en place et gestion de réseaux d’observation de longue durée.

LES INSTITUTS PASTEUR D’OUTRE-MER
par Jean-Pierre Dedet

Le présent ouvrage s’attache à reconstituer l’histoire des Institutions Pasteur d’outre-mer. Il brosse un tableau de l’œuvre accomplie depuis plus d’un siècle par des générations d’hommes, dans le sillage de Pasteur et de ses élèves. Il envisage successivement les divers Institut Pasteur créés sur les cinq continents. L’ouvrage évoque ensuite les générations de médecins, pharmaciens, vétérinaires et scientifiques qui contribuèrent à la réalisation de cette œuvre. Il tente de dégager un bilan global et s’interroge sur les perspectives à l’aube du XXIè siècle.

Un régime pour la planète
par Élisabeth Laville, Marie Balmain

Notre alimentation ne tourne pas rond. La production, le transport et les déchets qu’elle génère ont un impact environnemental colossal. Savez-vous qu’en Europe, un tiers de la nourriture produite est jetée sans être consommée ? Que le cumul des trajets parcourus par les différents ingrédients d’un yaourt aux fruits peut atteindre 9000 kilomètres ? Que 80% du prix de l’eau en bouteille est dû à l’emballage ? Qu’en buvant plutôt l’eau du robinet, on peut économiser 10 kg de déchets par an et par habitant ? Nous avons fort à faire pour rendre notre alimentation à nouveau compatible avec les principes de développement durable. Et c’est pourtant vital, car si l’alimentation est notre première médecine, elle est aussi décisive pour la santé de notre planète. Conçu comme un guide de régime alimentaire, ce livre propose 30 actions simples à mettre en œuvre, au rythme d’une par jour, pour modifier notre comportement de consommateurs et alléger notre impact quotidien sur l’environnement. Il apporte des informations précises sur la qualité et l’origine des produits courants que nous achetons, tout en annonçant les évolutions positives liées à la prise de conscience écologique et en donnant de vrais conseils pour agir. Le message des auteurs est clair : chaque jour, avec nos achats, nous votons pour le monde que nous voulons, aujourd’hui et demain. Alors, devenons consom’acteurs ! ou comment apprendre à manger intelligemment.

Les Eaux continentales
par Ghislain de Marsily

Ce rapport apporte un éclairage sur les difficultés que nos sociétés sont susceptibles de rencontrer dans le domaine de l’eau, à court, moyen et long terme, en France et dans le reste du monde. Les difficultés envisagées concernent les insécurités ou crises liées au manque d’eau, aux excès d’eau et à la détérioration de la qualité de l’eau et des écosystèmes aquatiques. L’analyse de ces difficultés potentielles, dont tout le monde pressent que les conséquences pourraient être dramatiques, l’analyse de leur probabilité d’occurrence et de leur échelonnement dans le temps ont pour objet de tenter, par l’action, de les prévenir, ou, si elles survenaient, d’en amoindrir les effets. Deux causes principales de ces difficultés sont mises en avant : – l’effet des changements démographiques, qui vont vraisemblablement faire croître la population de 6 à 9 milliards d’êtres humains d’ici 2050 et faire passer le taux d’urbanisation de 50 % à 80 %. La question de l’eau – production alimentaire, adduction d’eau potable et assainissement – y est centrale ; – l’effet des changements climatiques liés aux émissions de gaz à effets de serre, qui auront une incidence progressive sur les situations moyennes, mais agiront aussi sur les événements extrêmes (crues, sécheresse) dont les fréquences sont susceptibles de varier notablement. Le rapport aborde les problèmes de ressources en eau, de production alimentaire, d’écosystèmes, de qualité de l’eau et de risques d’inondation. Ces questions sont examinées selon six grands thèmes : bilan besoins-ressources à l’échelle mondiale et alimentation ; gestion des eaux à l’échelle régionale des bassins versants ; l’eau à l’échelle locale des grandes mégalopoles ; écosystèmes aquatiques ; eau et santé ; eau et climat. Le rapport formule enfin des recommandations, tant sur les actions publiques préventives à mener, à caractère réglementaire ou économique, que sur les actions de recherche ou acquisitions de connaissances nouvelles à programmer.

Catégorie