Miki Leal : Edition Bilingue Français-Espagnol par Collectif georgette

Ni vues ni connues
par Collectif georgette

Comprendre pourquoi il n’y a pas ou peu de femmes dans les livres d’histoire. Aider les femmes à ne pas tomber dans le mécanisme de l’invisibilisation.
Pourquoi les noms comme les exploits des femmes n’apparaissent-ils ni sur les plaques des rues ni dans les manuels scolaires ? N’auraient-elles donc rien fait qui vaille la peine qu’elles soient reconnues ?

Pourtant, de plus près, en balayant les légendes, en soulevant les tapis, en fouillant les placards, on découvre que l’Histoire qui est enseignée n’a pas retenu le nom de la femme qui affirme l’existence du système solaire avant Galilée, invente l’art abstrait avant Kandinsky, ou théorise les pulsions de mort avant Freud…Mais pourquoi, et surtout comment ?

En décortiquant les mécanismes qui ont fait tomber les 75 femmes de ce livre aux oubliettes, le collectif Georgette Sand met en lumière sur un ton décalé ce qui a été occulté, spolié ou fantasmé. Il révèle également que ce qui rend invisible n’est pas une fatalité et peut même être désamorcé très simplement : pour être reconnues, il faut être connues, et pour être connues, il faut être vues.


Maigrir avec la méthode Peltriaux
par Philippe Peltriaux

A l’origine élaborée pour les stars qui avaient besoin de maigrir vite, cette méthode a été adaptée et son efficacité n’est plus à démontrer. Le Dr Peltriaux, qui l’a pratiquée avec succès sur des centaines de patients, nous explique comment calculer notre poids idéal et perdre jusqu’à 5 kilos en une semaine, sans souffrance et sans danger. Au cours de trois étapes expliquées pas à pas, il nous apprend à maigrir en gardant une silhouette harmonieuse et une santé de fer. Un livre simple mais détaillé, qui bouleverse les idées reçues et nous fait maigrir pour longtemps !

Les espions russes
par Patrick PESNOT

“Qui fut le véritable assassin de Trotski ? Comment le rapport secret sur les crimes de Staline a-t-il été divulgué ? Quel a été le rôle des services secrets dans l’écrasement par l’Armée rouge des mouvements de libération hongrois et tchécoslovaque ? Comment Eltsine a-t-il fait chuter Gorbatchev ? Comment Poutine, obscur colonel du KGB, s’est-il servi de la guerre en Tchétchénie pour accéder au pouvoir ? Autant de questions auxquelles Monsieur X et Patrick Pesnot tentent de répondre, entraînant le lecteur dans un écheveau de machinations plus cyniques les unes que les autres. Des purges de Staline aux faux attentats orchestrés par Poutine, ils nous montrent qu’en dépit de l’effondrement du système soviétique, le gouvernement russe pratique la corruption, la coercition et la violence, n’hésitant pas à faire taire les opposants et à sacrifier leurs citoyens au profit de la raison d’État. “

Modes de repérages temporels
par Sylvie Mellet, Marcel Vuillaume

La réflexion linguistique sur le temps verbal offre une assez grande diversité de thématiques et d’approches théoriques. Néanmoins, derrière cette variété qui assure la richesse des analyses, on voit émerger et s’imposer un concept opératoire méta-linguistique commun: celui de repérage. Implicite, mais facilement intégrable dans la théorie de Reichenbach, élément central et clairement défini de la théorie culiolienne, la notion de repérage déborde du champ des formalismes théoriques pour s’étendre désormais à celui des analyses textuelles; certes, elle y perd parfois de sa précision définitoire: tantôt elle réfère à un simple processus d’actualisation énonciative assez souple, aux valeurs non spécifiées, tantôt elle réfère à des processus discursifs assurant la cohésion et la cohérence de la trame narrative ou discursive. Mais quels que soient sa définition exacte et le degré de formalisme auquel il donne lieu, le repérage semble devenu l’une des pièces maîtresses de l’analyse linguistique du temps, de l’aspect et de la modalité; la plupart des articles ici rassemblés en témoignent.

Une médecine inhospitalière
par Jaffré Yannick, Olivier de Sardan Jean-Pierre

Dans les centres de santé publics d’Afrique de l’Ouest, les malades sont trop souvent mal reçus, mal traités et mal soignés par les personnels de santé. C’est ce que démontre de façon irrécusable cet ouvrage. Pour la première fois, un tel constat est fait publiquement sur une base empirique solide, sans complaisance mais aussi sans polémique. Bien que depuis une trentaine d’années, les réformes des systèmres de santé et les formations destinées aux soignants se soient succédées, l’insatisfaction des populations reste grande.

Catégorie