Mini Calendrier De L’avent De Noël Cartes 105 X 155 Mm Vierges Avec Enveloppes Richard Sellmer Verlag Rs 785 Père… par Françoise Russo-Marie

L’inflammation
par Françoise Russo-Marie

Voici un ouvrage de base absolument indispensable à tous ceux, biologistes, cliniciens, étudiants, qui recherchent une vision claire des problèmes de l’inflammation. Didactique et largement illustré, ce livre propose au lecteur une vision synthétique de l’inflammation et permet, à travers un nombre important de chapitres courts, de tout connaître et comprendre de ses mécanismes, tant à l’échelon cellulaire que moléculaire. Pour offrir aux lecteurs le point de vue le plus large, l’équipe des rédacteurs s’est enrichie des contributions de collègues francophones européens et américains, garantissant la collaboration des meilleurs spécialistes à la rédaction de cet ouvrage exceptionnel. En situant les mécanismes de l’inflammation dans ses relations avec l’immunologie classique ; en fournissant des informations exhaustives sur chaque ” maillon ” de la chaîne : cellules, effecteurs, cytokines, mécanismes moléculaires…, cet ouvrage s’apparente à un véritable répertoire de l’inflammation dont la consultation s’imposera à tout moment. Devant une telle somme d’informations, on peut affirmer qu’aucune mise à jour aussi complète n’a été publiée de longue date dans l’édition scientifique et médicale de haut niveau.

Le futur se rappelle à notre souvenir
par Bruno Colmant

Dette publique, déflation et risques sociaux : regard d’un économiste

Ce recueil de chroniques rédigées entre les printemps 2015 et 2016 aborde différents thèmes économiques et sociétaux. Le lecteur n’y trouvera que de fugaces intuitions offertes à la critique.
Il y a néanmoins une transversalité à ces contributions : c’est la conviction que cette crise n’est plus souveraine ni monétaire. Elle porte sur l’exercice des États, écartelés entre des entreprises mondiales et versatiles, et des dettes publiques dont la stabilité de l’expression monétaire et le refinancement sont les garants de l’ordre social. Nos politiques sont étatico-nationales alors que le marché est universel.

Dans les prochaines années, le débat idéologique portera sur le dialogue entre l’État et le marché, entre la collectivité et l’individu, et entre la dette publique et la propriété privée. Certains exigeront une étatisation croissante, voire généralisée, de l’économie, pour maintenir l’ordre social. D’autres argumenteront que cette voie conduirait à désertifier toute initiative spontanée. Les insoutenables dettes publiques entraîneront la question de l’opposition sociale. La monnaie et la dette publique, qui représentent des passifs étatiques fondés sur la stabilité de la configuration politique, verront leur équilibre engagé.

Nos temps révèlent la fin d’un modèle. La fin d’un modèle de complaisance, de manque de vision et de déficit de perspectives. Faute de regarder le futur sans cligner des yeux, celui-ci risque de se rappeler au souvenir d’années sombres.

Bruno Colmant, en s’appuyant sur l’actualité, nous fait un bilan assez sombre de l’avenir de l’économie belge et de l’économie dans son sens global.

EXTRAIT

Souvent, je m’interroge sur la trajectoire de nos communautés. Nos sociétés vieillissent mal. Pétries de certitudes géographiques et centrées sur un tropisme européen, elles ne réalisent pas que le monde s’est étendu dans les azimuts verticaux. Nous sommes imprégnés d’une suprématie civilisationnelle des années industrielles, mais la croissance s’est encourue. Et comme nous vieillissons, la jeunesse n’exerce pas cette nécessaire force de rappel.

La crise de 2008 fut un signe majeur : elle signifia la fin d’un monde de rentiers d’idées.
Mais cette crise n’est qu’une expression accessoire. De profonds chocs socio-politiques sont proches parce que nous n’arriverons plus à assurer la cohésion et la mixité sociales.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Bruno Colmant est Ingénieur et Docteur en sciences de gestion de l’École de Commerce Solvay (ULB) et titulaire d’un Master of Science de Purdue University (Krannert School of Management, États-Unis). Auteur de plus de soixante ouvrages, il enseigne l’économie appliquée et la finance dans plusieurs universités belges et étrangères. Il est membre de l’Académie royale de Belgique.

A PROPOS DES ÉDITIONS ANTHEMIS

Anthemis est une maison d’édition spécialisée dans l’édition professionnelle, soucieuse de mettre à la disposition du plus grand nombre de praticiens des ouvrages de qualité. Elle s’adresse à tous les professionnels qui ont besoin d’une information fiable en droit, en économie ou en médecine.


Torrents et rivières de montagne
par Alain Recking, Didier Richard, Gérard Degoutte

Ce guide décrit et explique, avec des exemples concrets, la dynamique
et les principes d’aménagement des rivières et torrents de montagne. Il
fait le point sur les grands principes de morphodynamique, notamment la
dynamique sédimentaire, les spécificités de l’hydrologie des bassins
versants de montagne, les laves torrentielles. Illustré par des
applications concrètes des différents concepts, il s’adresse aux maîtres
d’ouvrage et aux techniciens.


Un pré
par Yves Di Manno

C’est sans doute vers un seul paysage – immuable, tangible – que l’on s’avance en écrivant et que le poème sans fin recommencé tente de circonscrire – en vue d’une lumière, ou d’un apaisement. Un Pré, donc – où aurait eu lieu une scène que l’on hésite à transcrire mais dont l’ombre ne cesse de planer, dans la nuit arrêtée, comme un long cri muet. Et dont l’image se répète, au fil dans ans : on se dirige obstinément vers elle, sans l’atteindre jamais. Trouée dans le décor – et dans la prose ordinaire – le poème reproduit cette marche immobile, inventant pour la décrire un nouveau tracé prosodique, dont on percevra peut-être ici l’avancée : car si ce sont les corps qui tombent, à la croisée des pages, le périple menant au Pré fut bien d’abord ce chemin vers qui nous y reconduit sans cesse – avant la traversée.

La tentation totalitaire de la gauche
par Michèle ALLIOT-MARIE

Après avoir détenu tous les pouvoirs, la gauche vient d’être sanctionnée en prenant un sérieux revers électoral aux municipales et aux européennes. Dans ce livre polémique, Michèle Alliot-Marie fait éclater la vérité sur la tentation totalitaire de la gauche.
” Oui, ce livre est polémique. Oui, c’est un livre de combat. Je l’ai voulu comme tel.
Je n’aime guère l’outrance, je déteste la critique systématique. Je préfère la recherche d’une vérité constructive, mais le moment est venu de faire éclater la bulle des faux-semblants, de révéler l’immense manipulation dont la France et les Français sont victimes. J’ai décidé qu’il était temps de tirer une sonnette d’alarme, parce que j’ai trop le sentiment que les politiques de mon propre camp ont le nez dans le guidon et l’oeil fi xé sur les prochaines échéances, surtout celle de 2017, sans voir ce qui se tisse, et qui pourtant peut les priver de l’alternance qu’ils souhaitent.
J’ai décidé de tirer une sonnette d’alarme, parce que les Français s’exaspèrent des atteintes quotidiennes aux principes de la démocratie républicaine et au nécessaire équilibre des pouvoirs, mais ont l’impression que personne ne les dénonce ni n’en prend même conscience.
Alors oui, le ton peut paraître polémique, mais l’analyse ne repose que sur des faits que vous, lecteur, avez pu constater pour certains, mais dont d’autres vous sont encore inconnus, car pratiqués dans des enceintes interdites au public. ”
Michèle Alliot-Marie


Catégorie