Monde (Le) [No 16239] Du 12/04/1997 – Des Scientifiques Ont Decouvert Une Molecule Qui Bloquerait Le Virus Du… par Werner Hartmann, Michael Näf, Raimond Reichert

Enseigner l’informatique
par Werner Hartmann, Michael Näf, Raimond Reichert

Ce livre simple et percutant essaie de préciser ce qu’un enseignement d’informatique peut être, ce qu’il n’est pas, les relations qu’il a (ou n’a pas) avec les usages des outils informatique (TIC) ; il explore aussi assez méthodiquement et à partir de situations concrètes des questions peu traitées ailleurs : existe-t-il une didactique de l’informatique ? Une pédagogie vaut-elle mieux qu’une autre ? Comment intéresser les étudiants ? etc. Chaque chapitre commence par une « situation vécue », suivie de la problématique illustrée par cette situation, avant de dégager quelques réflexions fondamentales et de présenter quelques exemples concrets dans un style alerte et vivant.

Une Maison Sous les Dunes : Beg Ar Loued, Île Molène, Finistère
par Yvan Pailler, Clément Nicolas

Description française

Depuis 2001, des recherches archéologiques sont menées dans l’archipel de Molène. Ce secteur s’avère particulièrement riche en vestiges du Néolithique et de l’Age du Bronze. Une concentration exceptionnelle de monuments mégalithiques y a été mise en évidence.

Plusieurs habitats sont attestés par la présence de dépotoirs domestiques. A la pointe de Beg ar Loued (île Molène), l’un de ses amas coquilliers fit l’objet d’un premier sondage en 2003 marquant le début d’une série de campagnes de fouilles. Dès la deuxième année, celle-ci prit un tournant décisif avec la reconnaissance des premiers murs en pierres sèches, correspondant à un bâtiment conservé sous la dune. Pendant près d’une décennie, ce site fit l’objet de fouilles par une équipe interdisciplinaire. Les données obtenues par l’étude de l’habitat renseignent sur la chronologie des différentes occupations du site et permettent de documenter la transition IIIe-IIe millénaire avant notre ère, fourchette chronologique encore très mal connue dans la moitié nord de la France.

Outre l’apport d’une chronologie relative, l’approche architecturale donne une meilleure compréhension des choix ayant présidé aux différentes phases de construction du bâtiment occupé pendant plus de trois siècles. Les éléments de la culture matérielle (céramique, lithique, métallurgie) viennent aussi soulever le voile sur une période essentiellement connue en Bretagne à travers les monuments funéraires.

Pour la première fois dans cette région, grâce à la conservation des vestiges organiques, il est permis d’esquisser l’économie (élevage, agriculture pêche, collecte des coquillages, etc.) des hommes ayant occupé les rivages de la mer d’Iroise. Leur mode de vie suggère une communauté sédentaire à économie vivrière, exploitant l’ensemble des ressources insulaires sans pour autant être coupée du continent (style céramique, métallurgie). Afin de mieux comprendre l’évolution globale de cet environnement insulaire, de nouvelles recherches ont été menées sur les variations du niveau marin corrélées à l’étude du paysage végétal, de la géomorphologie, de la géologie et de la faune.

English abstract

Since 2001, archaeological research has been conducted in the Molène Archipelago, an area that is particularly rich in remains from the Neolithic and the Bronze Age, with an exceptional concentration of megalithic monuments.

Several settlements are attested by the presence of domestic refuse dumps. At the point of Beg ar Loued (Molène Island), one of those shell middens was the object of an initial sondage in 2003, and that marked the beginning of a long series of excavations. Fieldwork took a decisive turn during the second year with the recognition of the first dry stone walls, belonging to a building preserved within the sand dunes. For nearly a decade, this site has been excavated by an interdisciplinary team. The data that have been obtained from this fieldwork provide information on the chronology of the various periods of occupation of the site and help to document the 3rd-2nd millennium BC transition, a period still largely unknown in the northern half of France.

In addition to providing a relative chronology, the architectural approach gives us a better understanding of the choices that governed the different construction phases of the building, which was occupied for over three centuries. The elements of material culture (pottery, lithics, metalwork) also shed light on a period essentially known in Brittany through its funerary monuments.

For the first time in this region, thanks to the preservation of organic remains, it is possible to sketch the lifestyle (livestock management, agriculture, fishing, shell gathering, etc.) of the people who occupied the shores of the Iroise Sea. In order to understand better the overall trends in this insular environment, new researches have been carried out on sea level changes in tandem with the study of the palaeoenvironment, geomorphology, geology and wildlife.


Jules Ferry 3.0
par Sophie PENE, Somalina PA, Serge Abiteboul, Ludovic Blécher, Michel Briand, Cyril Garcia, Daniel Kaplan, Valérie Peugeot, Nathalie Pujo, Bernard Stiegler, Brigitte Vallée, Yann Bonnet

Huit axes déclinés en 40 recommandations :

Enseigner l’informatique : une exigence
Installer à l’école la littératie de l’âge numérique Oser le bac HN Humanités numériques Concevoir l’école en réseau dans son territoire Lancer un vaste plan de recherche pour comprendre les mutations du savoir et éclairer les politiques publiques  Mettre en place un cadre de confiance pour l’innovation Profiter du dynamisme des startups françaises pour relancer notre soft power Ecouter les professeurs pour construire ensemble l’école de la société numérique

 

 

 

Contexte de l’auto saisine

Après le rapport “Citoyens d’une société numérique” qui analysait le numérique comme un levier de l’inclusion sociale et du pouvoir d’agir (novembre 2013), le Conseil national du numérique a identifié l’éducation comme un point nodal. Dans la continuité des ses travaux sur l’inclusion, le Conseil a ainsi constitué fin 2013 un groupe de travail dédié à l’éducation dans une société numérique, composé de Sophie Pène, membre pilote, Serge Abiteboul, Christine Balagué, Ludovic Blécher, Michel Briand, Cyril Garcia, Francis Jutand, Daniel Kaplan, Pascale Luciani-Boyer, Valérie Peugeot, Nathalie Pujo, Bernard Stiegler, Brigitte Vallée, membres du Conseil.

 

Méthodologie

Les travaux du groupe ont été conduits dans le respect de la méthodologie éprouvée du Conseil, basée sur un processus de concertation large fait de “journées contributives” (sessions de travail collectives avec des personnalités extérieures), de tables rondes autour de thématiques précises et d’auditions ciblées. Ces rencontres ont permis d’échanger avec plus d’une centaine de personnalités de l’écosystème ”Education et numérique”, représentatives des différentes parties prenantes. L’éventail des acteurs qui ont accepté de participer aux travaux du Conseil recouvre ainsi des institutions nationales (ministère de l’Education nationale, CNED, etc.), des industriels déjà présents ou qui investissent le secteur (Belin, Microsoft, etc.), des start-ups (MyBlee, 360Learning, etc.), la société civile, des associations, des chercheurs, etc.


L’auberge de l’Ange- Gardien
par Comtesse de Ségur

Deux enfants perdus, Jacques et Paul, sont recueillis par un brave militaire, Moutier. Ils s’arrêtent à l’auberge de l’Ange Gardien, tenue par l’excellente Mme Blidot et sa soeur Elfy qui les adoptent tandis que Moutier part pour la guerre de Crimée.

La présence de l’absent
par Alain Rapon

” Le ciel avait maintenant séché ses larmes. De son pas nonchalant, Julien descendit vers les bas quartiers ceinturant le port, reprenant pour la énième fois leur trajet habituel. Ils passaient la première partie de leur nuit à vadrouiller et à faire la tournée des tripots les plus sordides de la ville… Ils aimaient, l’Autre et lui, visiter ces hauts lieux de la déchéance humaine, pour mieux mépriser ce que les hommes biens mis qualifient dans leur pompeux discours de progrès de la civilisation. ” Ainsi commence pour Julien le récit de sa promenade dans la boue de la nuit, en compagnie du rhum et des prostituées, des clochards-poètes et des étoiles, dans les bas-fonds d’un port sans nom de la Caraïbe, où l’Autre, le frère jumeau fou d’amour à rêver d’en mourir, impose sa présence obsédante à son frère survivant. Au fil de la déambulation se ravivant les épisodes des folies adolescentes de ces deux frères, orphelins, fils de famille en rupture, cloués à la condition humaine au milieu du troupeau des victimes dénaturées de l’assimilation bourgeoise ; tous deux chercheurs d’absolu dans ce monde antillais où pèse jusqu’au cauchemar parfois, la présence du regard et de la loi de l’Autre. Avec ce premier roman, Alain Rapon rend manifeste sa passion du récit, son désir d’échapper au tragique comme à la carte postale, et de briser la distance entre le vécu et l’écriture, en tentant de nous restituer le langage et le décor d’aujourd’hui.

Catégorie