Nos Derniers Beaux Jours par Paul-Louis Spaak

Nos derniers beaux jours
par Paul-Louis Spaak

« Il paraîtra sans doute insensé d’appeler beaux jours ceux que nous vivons en ce moment alors que nous traversons une crise grave. Bien que je ne sois ni économiste ni expert, j’ose affirmer que notre système économique repose sur des contradictions insolubles qui finiront par nous ramener au niveau des pays africains les plus pauvres. Cette affirmation semblera sans doute grotesque… Mais qu’on veuille bien garder à l’esprit deux réalités indéniables : notre espèce est beaucoup trop nombreuse ; les Occidentaux, c’est-à-dire une petite minorité d’êtres humains, consomment parfois en quelques minutes ce que la nature a mis des siècles à produire. Je n’ai pas la prétention de connaître l’avenir mieux que quiconque ; cette détérioration que je décèle s’est imposée à mon esprit en comparant les jours de ma jeunesse à ceux que nous vivons maintenant. Nos possessions ont certes augmenté, mais le nombre de SDF.. aussi, alors qu’il y a un demi-siècle ce concept n’avait pas encore été inventé. Si rien ne permet d’affirmer que ces démunis trouvent un jour la prospérité, tout laisse présager que leur nombre risque d’augmenter de façon considérable. Oui, nous vivons nos derniers beaux jours…» Paul-Louis Spaak

Algérie, une guerre française – Tome 01
par

Les chroniques d’une guerre. Le récit d’une déchirure.

Alger, octobre 1954. Une poignée d’hommes met au point les derniers préparatifs d’une opération militaire qui durera huit ans. Ils sont six. Six hommes pour gagner l’indépendance de leur pays. L’Histoire les appellera les « Fils de la Toussaint. »

Dix ans plus tôt, alors que s’achève la Seconde Guerre mondiale, un groupe d’écoliers aux origines diverses grandit dans l’Algérie plurielle, déjà secouée par des tensions naissantes. Ils sont fils de résistant, Pieds-noirs ou musulmans, tous unis par les liens très forts de l’enfance.

Les « événements d’Algérie », comme on les appelait pudiquement à l’époque, vont bouleverser le cours de leur existence…

Après Les Mystères de la République, Philippe Richelle poursuit son exploration des méandres obscurs de l’histoire de France à travers une nouvelle série de bande dessinée illustrée par Alfio Buscaglia. Algérie, une guerre française : un récit passionnant, grand public, nourri aux meilleures sources documentaires, qui permet de mieux comprendre ces années noires de notre passé récent dont on s’évertue à dissimuler les cicatrices pourtant indélébiles…


Catégorie