Nouvelle Republique (La) [No 12251] Du 21/01/1985 – La France Restera Dans Le Pacifique – Mitterrand Et Noumea… par Jean Molla

Felicidad
par Jean Molla

À Felicidad, le bonheur est un droit et un devoir. Pourtant le ministre du bonheur obligatoire est assassiné. Au même moment, les androïdes conçus pour servir les humains se révoltent. Alexis Dekcked est chargé de l’enquête.

Test drive
par Avital Ronell

Avital Ronell, remarquable philosophe américaine dont l’oeuvre commence à être traduite très largement à l’étranger, s’attache ici à comprendre cette étrange passion humaine : le test. Pourquoi sommes-nous si enclins à nous mettre à l’épreuve, à nous y soumettre, nous et nos proches, dans tous les domaines : à faire de l’épreuve, en somme, une catégorie de l’existence à part entière. Aristote, le premier, a critiqué le basanas (la torture), que les citoyens de la jeune démocratie athénienne exerçaient sur les esclaves pour leur extorquer la vérité. Le rapport entre vérité et épreuve (ou test) s’est poursuivi, dans la pensée chrétienne par l’examen de conscience, puisa été repris par la littérature et la philosophie jusqu’à aujourd’hui avec un succès jamais démenti. Une fois encore, Avital Ronell nous entraîne dans une fantastique aventure philosophique. Ainsi, Test Drive découvre et analyse une nouvelle facette de notre monde contemporain et fait un diagnostic qui met en question notre compulsion à être ou à nous croire en permanence testés.

La galette court toujours
par Arnaud Demuynck

Un petit lapin demande à sa maman de lui préparer une galette … Devant les yeux gourmands du lapin et de ses amis, la petite galette s’échappe et s’enfuit dans la forêt. Mais le renard rôde … Qui, de la galette ou du renard, se montrera le plus rusé?

Une haine au bagne
par Pierre Zaccone

Donacion de la Biblioteca de Zea. Firma de Manuel A. Lalinde.

Le monde n’est pas une marchandise
par José BOVÉ, François DUFOUR, Gilles LUNEAU

Et si le monde paysan, réputé archaïque et conservateur, commençait à incarner la vraie modernité ? Un bilan de la mobilisation citoyenne contre les dégâts de la mondialisation aveugle. Un mouvement où les auteurs ont joué un rôle actif, de la manifestation de Seattle, lors du sommet de l’OMC, jusqu’à la rencontre de Millau en juin 2000, à l’occasion du procès de José Bové et de ses coaccusés.
(Cette édition numérique reprend, à l’identique, la deuxième édition mise à jour d’octobre 2000.)

Et si le monde paysan, réputé archaïque et conservateur, commençait à incarner la vraie modernité ? Telle est bien la question qu’a posée l’extraordinaire écho rencontré depuis l’été 1999 par l’action symbolique du ” démontage ” du McDonald’s de Millau : réunissant paysans et citadins, cette initiative de la Confédération paysanne visait à dénoncer la ” malbouffe ” produite par l’agriculture industrielle et les dégâts de la mondialisation incontrôlée. Mais elle était aussi porteuse d’une alternative : celle d’une ” agriculture paysanne ” proche des préoccupations des consommateurs. C’est cet espoir qu’a incarné aux yeux des médias José Bové, éleveur de brebis sur le Larzac, incarcéré vingt jours à la suite de l’action de Millau, et libéré à l’issue d’une étonnante campagne de mobilisation à l’échelle internationale. Avec François Dufour, également membre de la Confédération paysanne, il s’en explique dans ce livre-événement. Ils retracent le mouvement engagé depuis plus de vingt ans par un nombre croissant d’agriculteurs : ceux qui ont rompu avec le productivisme à outrance, qui refusent la désertification des campagnes et la surproduction. Surtout, ils explorent les voies de l’avenir : produire mieux et autrement ; créer de nouveaux emplois paysans ; préserver l’environnement et les ressources naturelles. Dans cette nouvelle édition actualisée, José Bové et François Dufour proposent enfin un bilan du nouveau mouvement de mobilisation citoyenne contre les dégâts de la mondialisation aveugle. Un mouvement où ils ont joué un rôle actif, de la manifestation de Seattle, lors du sommet de l’Organisation mondiale du commerce, jusqu’à la grande rencontre de Millau en juin 2000, à l’occasion du procès de José Bové et de ses coaccusés.


Catégorie