Nouvelles Complètes (Tome 4-1898-1910) par Henry James

Le Motif dans le tapis
par Henry James

Un soir, l’écrivain Hugh Vereker fait une révélation à un critique littéraire. Son œuvre tout entière serait traversée et guidée par une “chose particulière” qui, bien qu’elle y soit “contenue aussi concrètement qu’un oiseau dans une cage”, n’aurait jamais été aperçue. C’est pourtant elle, explique-t-il, qui “commande chaque ligne”, “choisit chaque mot”, “met le point sur chaque i”, “place chaque virgule”! Le jeune critique ne cessera dès lors de chercher, désespérément, cet énigmatique oiseau, ce motif caché… Une fascinante méditation sur la lecture par l’auteur du Tour d’écrou.

La Source sacrée
par Henry James

Le narrateur, lors d’une élégante partie de campagne, est frappé par deux phénomènes symétriques : l’embellissement spectaculaire d’une femme autrefois laide ; et l’intelligence nouvelle d’un bellâtre naguère stupide. Pour la première, l’explication est facile : elle a épousé un homme de vingt ans son cadet, dont elle absorbe la jeunesse. Mais quelle est la femme cachée dont le bellâtre absorbe l’esprit ? Cette fascinante fantasmagorie psychologique et mondaine possède avant tout le caractère étonnamment précurseur d’un roman du pur regard et de l’interaction entre un regard conscient de lui-même et son objet qui l’observe en retour.

Carnets (Edition enrichie)
par Henry James

Édition enrichie de Annick Duperray comportant une préface et un dossier sur l’œuvre. Pendant plus de trente ans – de 1878 à 1911 –, Henry James a tenu des carnets : il y a consigné les événements de son œuvre plutôt que ceux de sa vie. Le lecteur assiste ainsi à la vie d’une œuvre littéraire : l’invention de sujets, la genèse des histoires, les résumés, les projets, mais aussi les interrogations et les doutes. Cet atelier de l’écriture est aussi un laboratoire où l’écrivain met à l’épreuve ses idées et son style, lui qui affirme : ‘Impossible de rien faire de valable en art ou en littérature sans idées générales.’ Ces pages, qui constituent un extraordinaire document sur la création littéraire, se lisent comme autant d’histoires courtes, de romans possibles, de saynètes vivantes. Un livre rare, où l’on voit Henry James révolutionner la pratique du roman par une réflexion sur sa forme, par l’invention de techniques nouvelles et en renonçant au romanesque superficiel pour descendre dans les profondeurs du cœur.

Études sur le symbolisme de la Sagesse et sur l’iconographie
par Marie-Thérèse d’. Alverny, Charles Burnett

Marie-Thérèse d’Alverny is acknowledged one of the formative influences on the study of the thought and culture of the medieval west. This selection of articles, classics in their field, explores the fertile interrelations between Neoplatonic cosmology and classical and biblical imagery in the Middle Ages, using the evidence of manuscript illuminations, mosaics and texts (most edited for the first time). The Goddess Wisdom and her seven daughters provided a powerful visual allegory for the seven liberal arts, and hence for the syllabus of medieval education, but man himself, as microcosm, provided a symbol for the whole universe.

Catégorie