Nouvelles Énergies Pour La Ville Du Futur par Eva Boxenbaum, Brice Laurent, Annalivia Lacoste

Nouvelles énergies pour la ville du futur
par Eva Boxenbaum, Brice Laurent, Annalivia Lacoste

Comment intégrer les énergies nouvelles dans la ville du futur ? Comment construire une ville qui produit autant d’énergie qu’elle en consomme, tout en favorisant l’économie locale ou nationale ? Quels obstacles devront être surmontés ? Pour répondre à ces questions, ce livre fait le pari méthodologique de la discussion collective et contradictoire ; il multiplie les points de vue et donne la parole à des architectes, des ingénieurs, des entrepreneurs, des membres de l’administration ou de grandes entreprises privées, des chercheurs, des consultants et des représentants des usagers. Il est complété par la mise en perspective de l’expérience française par des exemples danois, américains et chinois.


Énergie libre et technologies
par Jeane Manning

Malgré ses qualités de douceur, l’hydrogène pourrait détrôner le Roi Pétrole. Alors que l’utilisation des combustibles fossiles vomit dans notre environnement du dioxyde de carbone et des sous-produits toxiques du carbone, l’hydrogène est un combustible sans carbone. Tout ce qui reste d’une combustion d’hydrogène soignée est de la vapeur d’eau. Une technologie de l’énergie basée sur l’hydrogène pourrait donc nettoyer notre environnement.

L’hydrogène a d’autres avantages par rapport au pétrole. Parmi les éléments les plus abondants sur terre, l’hydrogène se situe à la neuvième place, et ses réserves sont pratiquement sans limites. L’eau, dont on peut obtenir de l’hydrogène, se trouve presque partout sur cette planète, contrairement aux réserves limitées du pétrole ou aux poches de charbon et d’uranium. L’eau de nos océans, lacs et fleuves pourrait fournir tout l’hydrogène dont nous avons besoin, si nous disposions d’un procédé efficace de séparation de l’hydrogène de ses liens avec l’oxygène. Cette séparation est généralement effectuée par un processus électrique appelé hydrolyse, mais ce processus pourrait mis en route avec une autre source d’énergie comme le soleil ou le vent.


Fabriquer le futur 2
par Pierre Musso, Laurent Ponthou, Éric Seulliet

Comment inventer de nouveaux produits et services que les consommateurs adopteront durablement ? La conception traditionnelle de l’innovation, principalement fondée sur les développements technologiques, a montré ses limites. Face à ce constat, les auteurs proposent d’intégrer à la stratégie d’innovation la dimension de l’imaginaire. En effet, explorer l’imaginaire du consommateur, va permettre de mieux répondre à ses aspirations et d’introduire de nouveaux profils. Aux côtés des ingénieurs et techniciens, on trouvera des co-acteurs en provenance des univers les plus variés. Qu’ils soient utilisateurs, médias, membres d’autres services de l’entreprise ou prestataires, voire concurrents, tous seront impliqués, l’innovation quittant le laboratoire de R & D pour devenir un phénomène transversal et pluridisciplinaire. Pour certaines entreprises, ce phénomène est déjà réalité. Ainsi, IBM reconstitue les environnements professionnels de ses clients pour anticiper avec eux l’avenir, Décathlon introduit des équipes pluridisciplinaires sur les lieux de vente pour être plus proche de ses clients, Dassault Systèmes utilise la simulation virtuelle pour inventer les produits de demain. Cette nouvelle édition entièrement revue et augmentée introduit des notions émergentes comme l’éco-conception, l’innovation ascendante, la révolution numérique 3D, la prospective appliquée, l’innovation en mode projet,… et s’appuie sur une centaine d’interviews et témoignages.

Concevoir le futur
par Jacque Fresco, Roxanne Meadows

Etes vous prêts à concevoir le futur ?

Bien que beaucoup d’entre-nous sentent que nous pouvons préparer notre futur en pensant, agissant et apprenant dans le cadre de nos valeurs et méthodes actuelles, rien n’est en fait plus éloigné de la vérité — en particulier dans notre monde en évolution rapide. Les nourrissons naissent dans un monde qui n’est pas le leur. Chaque génération hérite des valeurs, réalisations, espoirs, succès et échecs des générations précédentes. Elle hérite également des résultats des décisions prises par ces générations.

Durant les centaines de milliers d’années d’existence humaine, notre technologie était rudimentaire, voire inexistante, elle avait donc un impact très limité sur la vie de l’homme et de la Terre qui l’abrite. Chaque génération de chasseurs-cueilleurs puis d’agriculteurs et de pionniers se sont transmises des outils pour faciliter leur survie. D’une génération à l’autre, les évolutions ont été lentes et peu visibles. A cette époque, il y avait peu de compréhension de la science et de la façon dont les choses fonctionnent et les explications n’étaient pas scientifiques.

Les générations précédentes ont laissé un héritage d’exploitation et d’occupation, et des valeurs dépassées qui présentent de grands défis, mais aussi des opportunités pour les hommes d’aujourd’hui.

L’application de principes scientifiques, pour le meilleur comme pour le pire, est partie prenante de chaque amélioration du niveau de vie. D’importants traités et déclarations ont donné des droits et privilèges aux membres des sociétés, mais le cœur du progrès ou de la destruction de l’humanité, repose sur les solides fondations de la science. Pour les générations passées, il était impossible de construire l’avenir bien au-delà du présent, de plus les prévisions de l’avenir n’étaient pas basées sur des méthodes scientifiques. Les prophètes et les sages fournissaient des visions du futur issues de rêves, d’hallucinations, de ferveur religieuse, de divination sur des entrailles anima-les, ou encore de boules de cristal. Si certaines de ces visions se sont révélées exactes, cela a tenu plus à la chance qu’à un contact direct avec le surnaturel.


Blockchain pour l’énergie
par Karim Beddiar, Fabien Imbault

Apparue en 2008 avec la monnaie numérique bitcoin, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle. Mais au-delà de l’application monétaire, elle permet également de sécuriser toutes sortes de transactions plus efficacement que ne le font les actuels tiers de confiance centralisés.
Cet ouvrage présente de façon didactique la technologie blockchain et les concepts qui la sous-tendent, puis se focalise sur des cas d’usage en matière énergétique, en particulier dans le domaine de la ville (bâtiment, quartiers). Il présente plusieurs exemples et détaille le cas de divers projets concrets utilisant la blockchain pour optimiser les aspects énergétiques.

Catégorie