Objets D’art Et De Curiosité Tirés Des Grandes Collections Hollandaises Orfèvrerie, Ivores Esice, Faïences, Émaux… par Joyce Carol Oates

Terres amères
par Joyce Carol Oates

Seize nouvelles brutales et décapantes, parfois insoutenables. Certes, la prose de Joyce Carol Oates n’a jamais été recommandée comme berceuse mais, en ce qui concerne ce recueil, les enfants auront intérêt à aller se coucher encore plus tôt car, très vite, Oates se montre sans pitié pour eux. Bien entendu, les véritables aficionados en redemanderont. Joyce Carol Oates a superbement disséqué le chagrin et le choc provoqués par la mort en 2008 de son premier mari, Ray Smith, et il n’est donc pas surprenant que la perte et le deuil soient les thèmes dominants de ce recueil rageur, dur et viscéralement dérangeant, écrit au lendemain du malheur. On y cherchera en vain la résignation de la veuve : Oates semble déterminée à nous convaincre que la femme en deuil est une sorte de coupable, une victime qui dans un sens mérite tout ce qui lui arrive (et ce n’est pas toujours tendre). La démonstration est réussie, et quel bonheur de lecture que ces pages qui font tomber les idoles et les clichés avec une santé, une énergie – et une plume – d’une jeunesse éblouissante. Traduit de l’anglais par Christine Auché et Claude Seban ” Sauvage, poétique et impitoyable… Joyce Carol Oates n’a jamais eu la patte plus sûre, le regard plus perçant. ” The Washington Post


La Fille aux neuf perruques
par Sophie VAN DER STAP

Sophie a vingt et un ans et des rêves plein la tête lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer. Dotée d’une énergie hors du commun, elle est déterminée à se battre.

Quand ses cheveux commencent à tomber sous l’effet de la chimiothérapie, Sophie a l’impression de perdre sa féminité. Elle se lance alors dans une frénésie d’achat de perruques. Et imagine un jeu qui, petit à petit, va lui donner une force insoupçonnée.
Il y aura neuf perruques pour neuf facettes de sa personnalité. Sophie sera tour à tour Stella, Daisy, Sue, Blondie, Platine, Emma, Pam, Lydia et Bébé. Neuf identités qui vont l’aider à s’affirmer, à devenir elle-même, et à survivre. Neuf vies en une alors que le temps lui est compté…
Journal intime drôle et émouvant, La Fille aux neuf perruques raconte le combat contre la maladie d’une jeune femme au féroce appétit de vivre, qui veut coûte que coûte continuer à s’amuser, voyager et surtout aimer intensément.


Nursing
par Virginia Evans, Jenny Dooley, Kori Salcido

CEF Levels: A1, A2 and B1. Career Paths English: Nursing is a new educational resource for nursing professionals. Reviewed by licensed nurses, it incorporates career-specific vocabulary and contexts into lessons that build professionals’ workplace English skills. Each unit offers step-by-step instruction that immerses students in four language components: reading, listening, speaking and writing. Career Paths English: Nursing addresses topics including hospital departments, basic equipment, specific illnesses, nursing duties and career options. The series is organized into three levels of difficulty and offers over 400 vocabulary terms and phrases. Every unit includes a test of reading comprehension, vocabulary, and listening skills, and leads students through written and oral production. Included Features: A variety of reading passages in a wide range of realistic work-related formats; Career-specific dialogues; 45 reading and listening comprehension checks; Over 400 vocabulary terms and phrases; Guided speaking and writing exercises; Complete glossary of terms and phrases. The Teacher’s book contains full answer key and audio scripts. The audio CDs contain all recorded material in British English.

Trucs… Machins chouette !
par Marcel Gotlib

Un recueil de dessins du maître de l’humour et de la dérision. Pour Noël, pourquoi dépenser une fortune pour des Louboutin, une montre Cartier ou un voyage aux Maldives, alors que vous ne pourrez rien offrir de plus beau que ce superbe écrin reprenant les plus majestueux dessins du maître incontesté de l’humour et de la dérision ? Chaque mois, dans Fluide glacial, l’immense Gotlib offrait à ses lecteurs ébahis un édito orné d’un délicieux dessin. Ce sont ces dessins que nous vous offrons dans un somptueux étui à l’italienne, qui ravira les hommes de goût. Un album inédit.

La villa et l’univers familial dans l’antiquité et à la Renaissance
par Perrine Galand-Hallyn, Carlos Lévy

Comment les Romains, puis leurs héritiers humanistes, ont-ils choisi de représenter leur vie et leurs affections intimes, dans ces moments où, quittant la ville et ses contraintes, ils s’accordaient l’otium ? Ce volume complète les réflexions menées dans Vivre pour soi, vivre dans la cité, de l’Antiquité à la Renaissance (P. Galand-Hallyn et C. Lévy dir., Paris, PUPS, 2006), où les auteurs enquêtaient sur la constitution de l’image individuelle dans ses rapports avec les obligations de la collectivité, au cours de l’Antiquité et à la Renaissance. La sphère privée et son influence sur l’élaboration d’une représentation du moi sont traitées à travers deux thèmes complémentaires, souvent associés : d’une part le cadre de la villa, ce domaine rural si prisé déjà à l’époque de la République, devenu un luxe indispensable sous l’Empire comme à la Renaissance, et, d’autre part, l’image de la famille, selon l’expérience du mariage et de la paternité. La perspective diachronique permet de mettre en lumière le lien étroit entre les mentalités antiques et humanistes, car c’est dans le refuge de leurs villas, garnies d’œuvres d’art et de riches bibliothèques, que les hommes de la Renaissance ont rêvé de revivre à leur tour cette vie d’équilibre dans les délices esthétiques, la tendresse familiale et la culture de l’esprit que vantaient leurs ancêtres.

Catégorie