Parisien Economie (Le) Du 27/02/2006 – Votre Metier – La Diversite Du Recyclage – Luxe, Automobile, Credit…… par Jacques Attali

Pour une économie positive
par Jacques Attali

Comment trouver une voie de sortie à la crise systémique que nous traversons ? En passant à un nouveau modèle : l’économie positive. Une économie où les richesses créées ne sont pas une fin en soi, mais un moyen pour servir des valeurs supérieures, altruistes. Une économie au service des générations à venir, et qui favorise une croissance responsable, durable et inclusive. Une économie respectueuse de l’environnement, qui sera, enfin et avant tout, au service de la société. Comment mettre en oeuvre ce changement de manière concrète ? En associant intellectuels, syndicats, acteurs publics, entreprises et ONG, étudiants et experts de la pensée économique ou de l’action publique. Depuis la tenue des premiers états généraux de l’économie positive au Havre en septembre 2012, Jacques Attali a rassemblé des talents du monde entier et anime un groupe de réflexion autour de cette ambition. Sont ici réunis les fruits de ces échanges : un tableau lumineux et synthétique du monde tel qu’il est et tel qu’il pourrait devenir, ainsi qu’une série de propositions choc, destinées à faire advenir l’économie positive.


Les entreprises libanaises et leur responsabilité sociale
par Nadine Dubruc, Sélim Mekdessi

Les entreprises libanaises, terrain fertile pour la RSE (responsabilité sociale des entreprises) ? Pour éclairer le nouveau contrat social mondial dont parle Michel Capron, les contributeurs de ce livre tentent de répondre à certaines questions en s’intéressant au cas du Liban : où en sont les entreprises libanaises ? Les consommateurs sont-ils sensibles à la RSE ? Peut-on repérer des pratiques de RSE dans différents secteurs d’activité : informatique, agro-alimentaires, bancaire…? Quels sont les leviers qui favorisent les pratiques socialement responsables des entreprises libanaises ?

Facettes du paysage
par Conseil de l’Europe,

Adoptée sous les auspices du Conseil de l’Europe, la Convention européenne du paysage a pour objet de promouvoir la protection, la gestion et l’aménagement des paysages européens, et d’organiser la coopération européenne dans ce domaine. Elle est le premier traité international englobant le paysage sous tous ses aspects. Elle s’applique à tout le territoire des Parties contractantes et porte sur les espaces naturels, ruraux, urbains et périurbains. Elle concerne les paysages pouvant être considérés comme remarquables, ordinaires ou dégradés. La convention représente une importante contribution à la mise en oeuvre des objectifs du Conseil de l’Europe, qui sont de promouvoir la démocratie, les droits de l’homme et la prééminence du droit, ainsi que de trouver des solutions communes aux grands problèmes sociétaux de l’Europe. En prenant en compte les richesses paysagères, naturelles et culturelles, le Conseil de l’Europe cherche à préserver la qualité de vie et le bien-être des Européens dans une perspective de développement durable.

21 600 .
par

Un biblio-rêve qui s’interroge sur la destinée des livres, des pages à l’heure du numérique, de l’internet … et envisage un futur.

La comptabilité de gestion
par Henri BOUQUIN

La comptabilité de gestion, dénomination qui s’est généralisée à la fin des années 1980 mais qui résulte d’un long processus entamé dès le XIXe siècle, est née de l’utilisation de la comptabilité pour les besoins de la gestion. Élément du système d’information de la gestion, elle exprime l’évolution de ses pratiques. Au-delà de simples problématiques comptables, ce livre retrace l’histoire d’une méthode variable selon les traditions nationales. Il permet par là même de mieux comprendre le statut futur de la comptabilité, autrement dit d’une forme de rationalité et d’organisation qui joue un rôle essentiel au sein des entreprises.


Catégorie