Petit Journal (Le) [No 22426] Du 10/06/1924 – Aujourd’hui Le Message Presidentiel Sera Lu A La Chambre Par M Francois… par Hervé Le Tellier

Moi et François Mitterrand
par Hervé Le Tellier

Pour féliciter François Mitterrand de son élection deux ans plus tôt, je lui ai écrit une carte postale d’Arcachon, en septembre 1983. François m’a répondu. Il me « remerciait de ma lettre », m’assurait que mes remarques recevraient « toute l’attention qu’elles méritaient » et seraient « prises en considération », « dans les délais les plus brefs ». Et il m’assurait de ses « sentiments les meilleurs ».
D’autres auraient pu confondre sa réponse avec une lettre-type. Pas moi. J’ai répondu, et reçu de François une nouvelle réponse, à la teneur assez proche. S’est ainsi établie une correspondance très personnelle entre lui et moi, jusqu’à sa disparition. Je l’ai poursuivie avec tous ceux qui lui ont succédé, de Jacques C. à François H., et tous, sans exception, ont pris mes remarques « en considération » et m’ont assuré de leurs « sentiments les meilleurs ».
C’est cette correspondance avec nos présidents que j’ai enfin décidé de révéler au public, afin de témoigner devant l’Histoire.

Assez parlé d’amour
par Hervé Le Tellier

Membre de l’Oulipo, auteur de romans, d’essais et de poésie, Hervé Le Tellier est également l’un des « Papous » de l’émission de France Culture.

La Russie contemporaine
par

La chute de l’URSS en 1991 a marqué la fin d’un monde et provoqué une avalanche de changements qui ont traumatisé la société russe : transition d’une économie planifiée à une économie libérale, démocratisation du régime, redécoupage des frontières du nouvel Etat, redéfinition de la stratégie géopolitique. Les hiérarchies sociales ont été bouleversées et un profond désarroi identitaire s’est emparé de cette grande puissance déstabilisée après la fin de l’affrontement Est-Ouest. Comment la société russe a-t-elle traversé ces vingt années de mutations à marche forcée ? Dans quel état la Russie, souvent dépeinte de manière pessimiste, est-elle réellement ?
Trente spécialistes reconnus de la Russie répondent à ces questions en analysant l’héritage des dernières décennies soviétiques, l’évolution du système politique de Boris Eltsine à Vladimir Poutine, les nouveaux enjeux économiques du pays, l’engagement sur la scène internationale, les tensions qui animent une société démographiquement fragile, ou encore l’évolution du sport, des médias et des arts. Dans une synthèse claire et passionnante, ils proposent une analyse actuelle et complète, sans céder aux passions que suscite encore ce pays dans le monde occidental.

Ont participé à cet ouvrage : Alexis Berelowitch, Alain Blum, Juliette Cadiot, Sarah Carton de Grammont, Bernard Chavance, Jean-Christophe Collin, Françoise Daucé, Myriam Désert, Caroline Dufy, Isabelle Facon, Olga Fadeeva, Gilles Favarel-Garrigues, Anne Gazier, Marlène Laruelle, Jean-Charles Lallemand, Cécile Lefèvre, Anne Le Huérou, Marie-Hélène Mandrillon, Hélène Mélat, Marie Mendras, Nathalie Moine, Valérie Pozner, Jean Radvanyi, Jean-Robert Raviot, Amandine Regamey, Kathy Rousselet, Richard Sakwa, Jean-Pierre Thibaudat, Anne de Tinguy, Anna Zaytseva, Christine Zeytounian-Beloüs.


Joconde jusqu’à 100
par Hervé Le Tellier

Disons-le tout net : nous ne sommes pas d’accord. La Joconde n’a rien fait à Hervé Le Tellier qui l’autorise à la traiter ainsi. A-t-on le droit, en donnant la parole à une coiffeuse hystérique, un amant indélicat ou une mère abusive, en se livrant à des pastiches faciles, de Madame Marguerite D. à Prévert, voire en projetant Mona Lisa dans des problèmes de robinet, de se moquer de l’œuvre impérissable de l’immense Léonard de Vinci ? Queneau et ses Exercices de style, que l’oulipien Le Tellier appelle à la rescousse, eût-il toléré un tel irrespect, lui qui fut le gardien zélé des traditions et du bon goût ? Que penser d’une société où les nains se hissent impunément sur les épaules des géants afin d’y tirer la langue au bon peuple ? Suffit-il aujourd’hui, pour faire oublier sa bassesse, de mettre les rieurs de son côté ? Elle est belle notre époque, tiens ! Joconde jusqu’à 100, c’est 99 + 1 points de vue jocondoclastes sur une pauvre fille qui n’a pas mérité ça, c’est sûr !

La Russie postsoviétique
par Françoise DAUCÉ

Les principales évolutions politiques, mais aussi les mutations sociales et économiques qui ont transformé en profondeur le pays depuis l’éviction de M. Gorbatchev en 1991.
De la démission de M. Gorbatchev en 1991 à la quatrième réélection de V. Poutine à la présidence du pays en 2018, en passant par l’instabilité des années Eltsine, la Russie a connu des ruptures politiques brutales puis une stabilisation autoritaire longue. La société a vécu ces transformations dans un contexte d’ouverture sur le monde extérieur, d’instauration de nouvelles règles économiques et, récemment, de passage au numérique.
La Russie n’est plus l’URSS, elle n’est pas non plus la démocratie libérale qu’espéraient les réformateurs du début des années 1990. Le pouvoir russe revendique sa ” souveraineté ” pour justifier la voie autoritaire qu’il a choisie et réprimer les contestations et les critiques. Les citoyens, dans leur majorité, s’ajustent au nouveau cours, entre injonctions patriotiques et réalisation personnelle.
Cet ouvrage apporte des éclairages tant factuels que théoriques pour comprendre les évolutions engagées depuis 1991 en Russie et réfléchir aux nouvelles formes de l’autoritarisme dans des sociétés libéralisées.


Catégorie