Plantes Médicinales par

Guérisseurs et plantes médicinales du Yémen
par

Cet ouvrage est l’aboutissement de 20 ans de recherche sur les plantes médicinales et les pharmacopées traditionnelles. Parti au Yémen comme coopérant dans la Mission médicale française, Jacques Fleurentin, pharmacien, a mené durant trois années des enquêtes auprès des guérisseurs pour recenser leurs savoirs thérapeutiques. De retour en France il a créé et dirigé le laboratoire de recherche de Jean-Marie Pelt à l’université de Metz en développant des techniques d’études sur l’animal et sur cellules pour démontrer les effets thérapeutiques des plantes issues des médecines traditionnelles. Cette expérience au Yémen impliquant une collaboration entre pharmacien, ethnologue et botaniste lui a permis de développer une nouvelle discipline, l’ethnopharmacologie, dont le but est de valoriser les ressources médicinales locales pour en faire de nouveaux médicaments. Cet ouvrage décrit les méthodes de terrain, relate les péripéties survenues au cours des enquêtes et montre l’importance de la connaissance historique, culturelle et géobotanique du Yémen. Quatre plantes spécifiques font du Yémen le détenteur d’un patrimoine génétique exceptionnel : l’encens, plante mythique et thérapeutique ayant attisé la convoitise de toutes les civilisations de l’ancien monde, le café originaire de ce pays, qui a disséminé ses gènes dans les cultures de café de toute la planète, l’aloès dont la consommation comme plante médicinale et dermo-cosmétique explose et le qât, arbuste aux feuilles stimulantes, riches en amphétamine naturelle. Le Yémen est un pays d’une exceptionnelle beauté et à l’hospitalité légendaire qui risque aujourd’hui de se retrouver au cœur de l’actualité politique.

Plantes médicinales
par Jan Volak, Jiri Stodola

PLANTE MEDICINALE, PLANTE

Les plantes médicinales réunionnaises d’aujourd’hui
par Roger Lavergne

BOIRE DE LA TISANE POUR ACQUERIR UN SUPPLEMENT D’ÂME ! Si fragiles nous sommes, la maladie nous sonne ! Nous avons alors besoin du médecin et du pharmacien. Mais savions-nous que boire régulièrement une bonne tisane, pour le plaisir, pouvait être le moyen de renforcer nos capacités vitales et par là d’écarter le spectre de la maladie ? N’oublions pas notre connivence Homme/Plantes. Des affinités génétiques et biochimiques font souvent du végétal un remède du monde animal. Alors consommons avec confiance ces breuvages issus du mariage entre l’eau, le feu et la plante quand il s’agit de ” faire bouillir ” ou simplement de laisser ” infuser ” ces feuilles, ces tiges, ces fleurs… que la nature nous offre généreusement. Découvrons et dégustons une tisane de Galabert, de Géranium-rosa, d’Ayapana, de Cannelle, de Citronnelle, de Marjolaine, de Jean-Robert, de Romarin… en nous inscrivant à la source d’une bonne et longue santé.

Catégorie