Politique Économique Et Technologie En Algérie Tome 1 par Sid Boubekeur

L’habitat en Algérie
par Sid Boubekeur

L’objet de cet ouvrage est de dépasser les travaux désespérément descriptifs effectués jusqu’ici sur la crise de l’habitat en Algérie pour mettre en exergue sa nature complexe (origine, manifestations, mécanismes, évolution…). Une étude fine de l’offre a permis de révéler les blocages tant du point de vue technique qu’organisationnel auxquels se heurtent les filières de construction, ainsi que la responsabilité des acteurs ou plus précisément des systèmes de décision. Cette analyse aboutit à des recommandations opérationnelles en matière de choix et de maîtrise des biens d’équipement et à la définition de nouvelles formes de coopération.

Senegal (2000-2012) Tome 1. Le Senegal sous Abdoulaye Wade
par DIOP Momar-Coumba (dir.)

Le tome 1, Sénégal (2000-2012), met en lumière la nouvelle configuration du pouvoir central, l’ampleur des luttes d’intérêt et les relations instables entre le privé et le public. Il explique comment les ressources et les institutions publiques ont été gérées, tout en soulignant l’interventionnisme de la classe dirigeante, en particulier dans le monde rural. Ce volume est complété par un second conçu à partir de données, de perspectives ou d’outils analytiques différents et consacré, de manière plus précise, aux recompositions sociales, culturelles ou politiques. Cet ouvrage constitue un précieux outil de référence pour comprendre l’évolution du Sénégal contemporain, en particulier les éléments structurels qui ont déterminé les orientations et les décisions du pouvoir central. À ce titre, il alimente, de manière originale et surtout sereine, la réflexion sur « l’art de gouverner » le Sénégal et d’autres pays confrontés aux mêmes questions de développement. Le tome 2, Le Sénégal sous Abdoulaye Wade, fait suite à celui consacré aux institutions et politiques publiques pendant les deux mandats présidentiels d’Abdoulaye Wade publié précédemment par le même éditeur. Il s’inscrit dans la continuité de la réflexion entreprise, depuis la fin des années 1980, sous la direction de Momar-Coumba Diop, pour documenter les trajectoires de l’État sénégalais et de ses relations avec la société. Cet ouvrage examine le rôle joué par Abdoulaye Wade à l’intérieur du « cycle senghorien » qui a dominé la vie du Sénégal depuis 1960. Il propose des outils d’analyse permettant de décrypter le projet hégémonique d’Abdoulaye Wade, en analysant aussi bien ses relations avec la confrérie mouride que les initiatives destinées à ramener la paix en Casamance. Cet ouvrage représente la première tentative d’envergure d’histoire économique, sociale et culturelle de la période considérée. Rédigé dans un style serein, il constitue, avec le précédent, un précieux outil de référence pour ceux qui s’intéressent, à des degrés divers, à la construction de l’avenir du Sénégal. Momar-Coumba Diop est chercheur à l’Institut fondamental d’Afrique noire Cheikh Anta Diop (IFAN, Dakar, Sénégal). Il a dirigé lui-même ou coédité une dizaine d’ouvrages qui portent sur les relations entre l’État et la société au Sénégal. Il a mis en place à Dakar, en 2004, le Centre de recherches sur les politiques sociales (Crepos) et a publié plusieurs thèses de jeunes chercheurs dans le cadre d’un partenariat avec Karthala. Table des matières Sénégal (2000-2012), Tome 1 Momar-Coumba Diop, Jean Copans, Introduction Jean Copans, Préface : La famille très étendue de Momar-Coumba Diop Avant- propos : Le dernier épisode d’une longue chronique du Sénégal contemporain Introduction : Essai sur un mode de gouvernance des institutions et des politiques publiques 1. Gaye Daffé, Le pouvoir de l’argent et l’argent du pouvoir : la gestion de l’économie sénégalaise 2000-2010 2. Ousmane Ndoye, Le Gouvernement à l’épreuve de la gestion du système de planification 3. Carlos Oya et Cheikh Oumar Ba, Les politiques agricoles 2000-2012 : entre volontarisme et incohérence 4. Abdoulaye Diagne, Les politiques agricoles : alignement sur les objectifs officiels et efficience 5. Roos Willems, L’approche filière au Sénégal : le défi relevé ? 6. Oussouby Touré, Sidy Mohamed Seck, Fatou Planchon et Ibrahima Sylla, Dynamiques foncières et responsabilités sociétales de l’État 7. Sandrine Mesplé-Somps et Anne-Sophie Robilliard, Une croissance partagée ? Évolution de l’emploi et des indicateurs de pauvreté non monétaire 2001-2005 8. Birahim Bouna Niang, Politique industrielle et développement économique : le cas du Sénégal 9. Alfred Inis Ndiaye, Le partenariat social dans les années 2000 : une décennie perdue ? 10. Moussa Samb, État des lieux de la justice. Réflexions sur une gouvernance en crise 11. El Hadji Omar Diop, Réviser la Constitution au Sénégal : consolider la démocratie ou “honorer” le Président? 12. E. H. Seydou Nourou Touréet Abdoulaye Tall, Chronique des décisions prises en faveur du troisième âge entre 2000 et 2010 13. Mohamadou Sall, Mutations démographiques au Sénégal : enjeux pour le développement 14. Abdoulaye Diagne, Performances et défaillances du système éducatif (2000-2011) 15. Sophie Lewandowski et Boubacar Niane, Acteurs transnationaux dans les politiques publiques d’éducation. Exemple de l’enseignement arabo-islamique au Sénégal 16. Sophie Bava et Mamadou Youry Sall, Quête de savoir, quête d’espoir ? L’étrange destin des étudiants azharis sénégalais en Égypte 17. Olivier Sagna, Les politiques publiques en matière de télécommunications et de TIC (2000-2012). Entre discours, réalisations et scandales 18. Oumar Kane, Les politiques publiques en matière de technologies de l’information et de la communication. Harmonisation, convergence et gouvernance 19. Jérôme Lombard, Benjamin Steck et Sidy Cissokho, Les transports sénégalais. Ancrages internationaux et dérives locale 20. Aminata Ndiaye et Paul Ndiaye, Changement climatique et contraintes environnementales au Sahel : manifestations et adaptations au Sénégal 21. Mame Demba Thiam, Les inondations au Sénégal (2000-2011) : une gestion erratique 22. Oumar Cissé et Salimata Seck Wone, La gestion des déchets de Dakar (2000-2012). L’imbroglio institutionnel 23. Sambou Ndiaye, Configuration et tendances récentes de la politique publique de développement local (2000-2012) 24. Ibrahima Touré, Démocratie participative, décentralisation, finances publiques et aideau développement Le Sénégal sous Abdoulaye Wade, Tome 2 Momar-Coumba Diop, À la mémoire de Donal Cruise O’Brien (1941-2012). Une figure majeure de la recherche sur le Sénégal contemporain Momar-Coumba Diop, Remerciements Mamadou Diouf, Préface, Abdoulaye Wade et le régime libéral à l’examen. Réalisations, mirages et abus d’une alternance démocratique Momar-Coumba Diop, Avant-propos, Penser le Sénégal contemporain. Objectifs, trajectoires et perspectives d’un programme de recherches Momar-Coumba Diop, Introduction, État, pouvoirs et société. Essai sur les trajectoires du Sénégal contemporain I. Pathé Diagne, Abdoulaye Wade ou la fin du cycle senghorien II. Sheldon Gellar, The Rise of Citizen Movements and the Consolidation of Democracy under the Abdoulaye Wade Regime (2000-2012) III. Ousseynou Faye, La violence au temps du sopi IV. Aminata Diaw, De “l’éthique” de la jouissance à l’éthique de la res publica. Le sopi à l’épreuve de la citoyenneté V. Jean-Claude Marut, Wade et la Casamance. Un échec paradoxal VI. Paul Diédhiou, La gestion du conflit de Casamance. Abdoulaye Wade et la “tradition” joola VII. Mohamed Lamine Manga, La Casamance sous Abdoulaye Wade. L’échec d’une paix annoncée VIII. Cheikh Anta Babou, Entre Dieu et César. Abdoulaye Wade, la Mouridiyya et le pouvoir IX . Alioune Badara Diop, Le “prophète du sopi” et l’électorat haalpulaar. Une histoire d’amour tardive qui finit mal X. Abdoulaye Gueye, Du piédestal au pilori. Abdoulaye Wade dans la littérature sénégalaise XI. Aminata Sall, Abdoulaye Wade et ses projets pour les femmes. Entre parité et financement des associations XII. Ibrahima Sarr, Du héros au patriarche bâtisseur. Évolution et rupture dans la construction de l’image d’Abdoulaye Wade XIII. El Hadji Omar Diop, L’opposition sous la présidence d’Abdoulaye Wade. Entre regroupements, cooptation et répression XIV. Alfred Inis Ndiaye, L’action collective protestataire (1996-2004) XV. Mountaga Diagne, Cambérène : lieu sacré et espace-refuge. Le capital social des mouvements associatifs layennes XVI. Sadio Ba Gning, Touba, le paradis fiscal piégé XVII. Abdourahmane Seck, La “production” du Sénégal postcolonial. Un tournant entre “temps des banlieues” ou “islam du temps” ? XVIII. Aly Tandian, L’an 2000 : un rendez-vous crucial pour la jeunesse sénégalaise ? Entre espoirs et désillusion XIX. Abdoulaye Niang, Le mouvement hip hop au Sénégal. Des marges à une légitimité sociale montante XX. Ndiaga Loum, Les médias sous Abdoulaye Wade. Entre contrôle et défiance XXI. Moussa Paye, La presse et les lobbies dans le nouveau désordre de l’information XXII. Carlos Bajo Erro, Les soleils de la citoyenneté numérique. Participation sociale et politique pendant l’élection présidentielle de 2012 XXIII. Mamadou Ndiaye, La presse en ligne au Sénégal. Nécessité économique ou sentinelle démocratique ? XIV. Mamadou Koumé, L’équipe nationale de football. De la faste période aofienne aux échecs des années 2000 XXV. Hannah Cross, Globalisation du marché du travail, frontières et migrations à partir du Sénégal XXVI. Gaye Daffé, L’exode des cerveaux au Sénégal. Le dilemme de l’accumulation du capital humain XXVII. Artur Colom-Jaén, La coopération Sud-Sud au Sénégal : de réelles opportunités de développement ? XXVIII. Alexis Campal, L’institution municipale : la communalisation comme stratégie de développement du territoire XXIX. Ibrahima Sarr, Abdoulaye Mbaye Pèkh, le “griot de l’alternance” XXX. Pape et Cheikh, Góor gi, dolli ñu Ils en ont parlé Une présentation du Sénégal sous Abdoulaye Wade Tome II, faite le 8 novembre par Le Soleil

Revue d’économie politique
par

Vols. 37- include one issue each entitled La France économique.

La Compagnie genevoise des colonies suisses de Sétif
par Claude Lützelschwab

Pourquoi l’installation d’une « démocratie rurale de petits propriétaires » européens a-t-elle été un échec dans l’Algérie coloniale ? Quels liens établir entre peuplement indigène et installation de colons agriculteurs ? Comment expliquer la réussite d’une entreprise de colonisation ? Quel rôle l’Etat a-t-il joué ?
La Suisse n’a que rarement été associée au fait colonial. Et pourtant, dans les années 1850, la Compagnie genevoise des Colonies suisses de Sétif a acquis un vaste domaine agricole, dans les hautes plaines de l’est algérien, en échange de la réalisation d’un ambitieux projet de colonisation.
A partir du dépouillement minutieux des archives de l’entreprise et de celles de l’administration française, l’auteur retrace l’histoire de la Compagnie genevoise, de sa conception jusqu’à son départ d’Algérie, et se penche sur les conditions d’implantation d’un colonat agricole dans ce territoire aux XIXe et XXe siècles. La trajectoire de cette société suisse en fait un véritable laboratoire des modalités de colonisation et des changements qui se sont produits dans la céréaliculture coloniale.

La refonte de la pédagogie en Algérie : défis et enjeux d’une société en mutation
par

Préfacé consécutivement par Koichïro Matsuura, Directeur général de lʹUnesco et Aboubakr Benbouzid, Ministre de lʹEducation nationale, cet ouvrage collectif, fruit dʹune coopération dans le domaine de lʹéducation, entre lʹUNESCO et le Ministère de lʹéducation nationale (M.E.N.), comprend trois sections rassemblant 15 interventions de 13 auteurs et propose en annexe une grille dʹévaluation des nouveaux manuels.

Catégorie