Revue – Limes, Française De Géopolitique N°1: La France En Question par Nathalie Alzas

La liberté ou la mort
par Nathalie Alzas

” Patrie en danger “, ” vaincre ou mourir “, évoque immédiatement l’épopée révolutionnaire. Pendant une dizaine d’années, de 1789 à 1799, la France a vécu intensément la Révolution placée sous le signe du patriotisme et de la lutte pour la liberté. La guerre, en effet, a eu un impact considérable dans le quotidien des Français, à tous niveaux : politique, économique, culturel. Ses effets ne sauraient se limiter aux seules levées d’hommes. Au-delà du légendaire républicain sublimant les ” soldats de l’an II ” et de la vision noire des royalistes qui font su conflit un châtiment divin, cette étude s’interroge sur l’influence de la guerre sur la Révolution. Entre adhésions et refus, réquisitions et dons, comment la mobilisation patriotique a-t-elle été vécue par les citoyens français ? A partir de l’Hérault, des plus grandes villes, telles Montpellier et Lodève, aux communautés villageoises, les papiers laissés par les administrations de département, de district et des municipalités, invitent à une relecture des rapports entre guerre et révolution.

Les États-Unis, grande puissance européenne
par Catherine Durandin

Où en sont les relations entre l’Europe et les États-Unis ? Entre les Europes, faudrait-il dire, et l’Amérique, puisque, on l’a encore constaté lors des récentes crises internationales, Washington compte plus d’alliés indéfectibles dans l’ancien « bloc de l’Est » que dans la vieille Europe démocratique. Au-delà des tensions conjoncturelles et des vicissitudes diplomatiques, des rivalités entre puissances aussi qui se sont fait jour lors du conflit irakien, il faut, pour la comprendre, considérer cette histoire compliquée, à plusieurs partenaires, sur la longue durée. Celle qui commence avec la guerre froide, prend en compte la grandeur de la Russie soviétique et le déclin des années Gorbatchev puis les recompositions issues de l’après-11 septembre, et enfin, pour chacun des protagonistes, les enjeux de politique intérieure.
C’est l’objet de cet ouvrage, qui établit que, malgré les déclarations d’intention, les intérêts nationaux parfois divergents et les mésalliances, l’histoire des États-Unis est, depuis plus d’un siècle, une histoire européenne.

Catherine Durandin, écrivain, historienne, professeur à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, est l’auteur de plus de dix ouvrages concernant les États-Unis et l’Est européen. Elle a récemment publié La dynastie des Bush et La CIA en guerre.


Quand la France était une République
par Collectif,

Raciste et xénophobe, le Front national est également un laboratoire, en France, de réflexion politique. Rien ne sert de lutter contre les adversaires (potentiels) de la démocratie avec des arguments anti-démocratique : il faut comprendre pourquoi les Frontistes convainquent… et gagnent. ” Alliance ” droite-extrême droite : Amiens, Lyon, Montpellier, ce n’est pas Paris ! Autant de situations et de projets qui varient ! Ignorer la géopolitique interne de la France, c’est se désarmer face à ceux qui la mobilisent. Décadence française ? Ce que nos voisins allemands, néerlandais, belges, italiens ne nous disent pas… Une république européenne, antidote aux dérives respectives, est-elle pensable ?

Catégorie