Sylvie Et Johnny : The French Love Story par Marie Desjardins

Sylvie Johnny Love Story
par Marie Desjardins

L’un et l’autre se disaient qu’ils se ressemblaient. Leur univers c’était eux. Ils apprenaient à se connaître en bénissant le ciel de s’être rencontrés. Malgré leur passé, ils se découvraient tous aussi ingénus l’un que l’autre. Comment aurait-il pu en être autrement? Johnny avait trouvé sa reine, Sylvie, contrée lointaine, forêt sombre et lumineuse, seule elle aussi, et aussi belle que lui. Du reste, les histoires d’amour ressemblent toujours un peu à des courses contre la montre. Pas question de regarder la réalité en face en début de parcours, surtout quand les histoires d’amour sont des passions intenses et inévitables. Les obstacles finissent toujours par prendre le dessus, et bien vite — de toute façon.

Ambassador Hotel
par Marie Desjardins

4 juin 1968, Ambassador Hotel, Los Angeles. RIGHT, un nouveau band rock britannique, y débarque pour enregistrer un album. La nuit même, Bob Kennedy est assassiné dans les cuisines de l’hôtel. Un meurtre inspirant : «Shooting at the Hotel» devient aussitôt un hit et propulse le leader du groupe, Roman Rowan, au rang de rock star. Quelque cinquante ans plus tard, RIGHT fait sa dernière tournée mondiale. Occasion d’un bilan pour Roman Rowan, d’un immense retour sur le passé, d’une réflexion torturée sur les tristes circonstances d’un succès planétaire. Dans ce roman, Marie Desjardins décrit brillamment l’archétype de la rock star britannique des années 1960 continuant de performer sur les scènes mondiales. Un texte très bien ficelé tenant du thriller psychologique et de la biographie foisonnante de détails, sur fond d’Histoire rigoureusement documentée. Les pistes y sont savamment brouillées – plus réelles que le réel. Un page turner littéraire, troublant et remarquablement écrit. Un éclairage profond et décapant sur le chanteur d’un band légendaire. Au fil des pages, c’est toute la vie de Roman Rowan que le lecteur découvre – enfance, famille, ascension vers le succès, rivalités et querelles, femmes, luxure, tours du monde, et surtout, une profonde introspection du personnage. Peu à peu, les vérités se révèlent, mais aussi cette femme, la déroute d’un amour avorté, le secret d’une vie. Un éblouissant portrait du rock, d’une époque, d’un chanteur en fin de parcours.

Ellesmere
par Marie Desjardins

L’île la plus au nord de l’Arctique. Le théâtre d’une tragédie humaine. Au cours des années 1950, le gouvernement canadien y a sauvagement déporté une centaine d’Inuits pour assurer la souveraineté territoriale du pays. Bien plus tard, mon frère Jess – sombre héros de mon histoire et de celle de ma soeur – s’y est réfugié pour échapper aux conséquences de ses crimes. Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres… Je suis artiste. Peindre l’horreur d’Ellesmere, l’hostile terre des sacrifiés, m’a propulsé sur la scène du monde… Je suis connu, encensé. Mais personne ne connaît mon histoire. Ni celle de mon frère, ni celle de ma soeur. Aurais-je quelque secret à livrer maintenant que ce goulag de glace a englouti ceux que cachait ma famille? Ellesmere est mon aveu.

Vic Vogel, histoires de jazz
par Marie Desjardins

Hongrois d’origine, fils d’un violoniste éleveur de chevaux, Vic est l’enfant doué du jazz. Musicien, arrangeur, chef d’orchestre et compositeur, il a joué aux côtés de Miles Davis, d’Oscar Peterson, de Sammy Davis, de Michel Legrand. A accompagné Barbara, Eddie Constantine, Alys Robi, Véronique Sanson. La liste est longue. Figure célèbre du Festival de Jazz de Montréal, Vogel est une institution. Rebelle, rigoureux, flamboyant, il est le premier à avoir redonné un souffle aux créations du grand compositeur André Mathieu. Vic a été le « son » d’une kyrielle d’émissions à Radio-Canada, l’âme chérie de centaines de cabarets de Montréal, l’intouchable des nuits interlopes, séduisant par sa personnalité et son inimitable talent. Ce Lion, marginal et rompu aux principes d’une bonne éducation, a la classe des êtres uniques et incorruptibles. Ce livre est un portrait hors du commun, dense, riche et rempli de curiosités – un regard unique sur une star sans prétention. Étayé de photographies, Vic Vogel Histoires de jazz survole toute la vie du musicien pour, parfois, s’attarder sur quelques épisodes marquants. Enfance, conquête du piano, découverte de la rue et du monde, coups de cœur et déceptions. Mais aussi les bars et les amitiés, la rencontre exaltante de Lennie Tristano, l’aventure des Jeux olympiques, la descente aux enfers – la famille – et la vision du jazz de Vogel.

Xavier Dolan, l’indomptable
par Laurent Beurdeley

En 2009, au festival de Cannes, un jeune réalisateur québécois remporte plusieurs distinctions. Il s’appelle Xavier Dolan. Il a 20 ans. Début d’une ascension fulgurante. Depuis, Dolan ne cesse de produire et d’étonner un public de plus en plus grand. Ce portrait propose la description minutieuse de l’univers créatif de ce metteur en scène. L’auteur décortique chacun ses films, analyse sa personnalité, tout en évoquant les grandes lignes de son histoire personnelle. Dans cet ouvrage de référence incontournable se dévorant comme un roman on découvrira : • Un cinéaste hors norme, précoce, anticonformiste, passionné, opiniâtre – indomptable. • Un autodidacte cultivé, un être souffrant au sens aigu de la repartie. • Une « icône pop », une vedette incontournable et clivante, suscitant la controverse. • Une vaste filmographie reflétant une âme et ses blessures. • Un penseur engagé, sensible aux maux de son époque, assumant son orientation sexuelle, interpellé par le bouleversement des sociétés. • Un artiste multifonctions (acteur, scénariste, monteur, costumier) ayant accru la visibilité du cinéma du Québec sur la scène internationale ainsi que la notoriété de ses actrices muses (Anne Dorval, Suzanne Clément). • Un réalisateur unique en son genre et en pleine ascension.

Catégorie