Symbioses: Poèmes D’amour Entre Femme Et Nature par Anna Lo Giudice

L’amour surréaliste
par Anna Lo Giudice

Plutôt la vie pouvait-on lire sur les murs parisiens en 1968. C’était le titre d’un poème d’André Breton. Les surréalistes ont en effet voulu ” repassionner ” la vie par l’amour, clé de voûte de la révolution surréaliste. Pour ouvrir les portes de la surréalité, Breton nous invitait à vivre l’amour fou, à retrouver nos pouvoirs perdus, à approfondir la réalité par la résolution des antinomies, à guetter la Merveille, à écouter ici et maintenant l’appel du désir, à nous rendre disponible au ” vent de l’éventuel “, à décrypter les ” coïncidences pétrifiantes “, fruits du ” hasard objectif “… Ce livre propose une relecture minutieuse des écrits de Breton afin de mettre en lumière la part capitale que tient l’amour clans sa vision générale du monde et de l’art. II nous rappelle constamment que, si nous savons que le rêve et la veille sont deux ” vases communicants ” et que la poésie, la liberté et l’imagination sans bornes sont à notre portée, c’est en partie au surréalisme que nous le devons.

Mousikè et aretè
par Florence Malhomme, Anne Gabrièle Wersinger

Cet ensemble de contributions, offertes par des specialistes de disciplines differentes reunis autour de la question des rapports de l’Ethique a la Musique, se propose d’examiner la facon dont la musique s’est ajustee a l’ame, afin d’y ancrer les valeurs de la civilisation occidentale, sur une vaste periode allant de la plus haute Antiquite jusqu’a l’age moderne. La periode ainsi delimitee a ete retenue parce qu’elle voit se substituer la philosophie a la musique et offre le tableau saisissant de la transformation de la sensibilite humaine dans son passage de l’ethos a l’ethique, qui coincide avec l’histoire de l’abandon des modes musicaux. Cette histoire du rapport de la musique a la philosophie ethique pose les fondements d’une histoire de la sensibilite et de la maniere dont l’emotion humaine s’est reflechie et pensee elle-meme.

Annales Annabac 2019 Français 1re STMG, STI2D, STD2A, STL, ST2S
par Sylvie Dauvin, Jacques Dauvin

Les sujets tombés au bac français et leurs corrigés : pour s’entraîner, à l’écrit et à l’oral, dans les conditions de l’examen.

• 47 sujets : les sujets du bac 2018 et des sujets complémentaires, classés par objet d’étude
• Pour chaque sujet, une aide pour chercher des idées et les ordonner
• Des corrigés structurés pour comprendre comment construire et rédiger sa copie
• Une préparation à l’épreuve orale, avec des pistes pour l’entretien
• À la fin de l’ouvrage, un mémento des notions clés
• En plus, avec l’achat de l’ouvrage, un accès gratuit aux ressources du site http://www.annabac.com : fiches et podcasts de cours, quiz, exercices, sujets corrigés…


Robert Desnos
par Marie Claire Dumas, Carmen Vàsquez, Jacques Darras, Pierre Lartigue, Jean-Luc Steinmetz

Sous le titre Robert Desnos, le poète libre, une journée d’étude a réuni huit intervenants à l’Université d’Amiens en mars 2006. Toute liberté dans le choix des sujets leur avait été laissée. Des affinités se sont dessinées entre certaines communications, ce dont ce volume témoigne. Il s’ouvre par trois réflexions consacrées à l’art poétique de Desnos avec Jacques barras, Robert Desnos dans le matin le plus matinal de la langue française, Pierre Lartigue, Robert Desnos et l’équation poétique, Jean-Luc Steinmetz Lanterne des “Veilleurs”, sur les rapports de Desnos et Rimbaud. Il se poursuit par trois analyses sur des thèmes récurrents dans l’œuvre du poète, avec Mary Ann Caws, Desnos dans le noir (le noir intérieur et celui du cinéma), Marie-Claire Dumas, Robert Desnos ou la part de l’ombre (l’ombre portée et la hantise du double), Étienne-Alain Hubert, Robert Desnos ou “face à l’éternité”. Il se clôt par deux études d’histoire littéraire, celle de Michel Murat, Le Phénomène futur, qui analyse l’inscription de la figure du poète dans le surréalisme, l’autre de Carmen Vâsquez Robert Desnos et la voix du grand large, qui le situe dans le milieu latino-américain de Montparnasse. En annexe figure la reprise, commentée par Pierre Lartigue, des articles des Lettres françaises consacrés au Dernier poème de Desnos.

Catégorie