Thanh Thuan, Un Village Dans Le Delta Du Mékong – Version Couleurs par

Livres de France
par

Includes, 1982-1995: Les Livres du mois, also published separately.

La nouvelle division du travail
par Guillaume Bollier, Claude Durand

Que devient le travail ? Les thèses abondent annonçant sa disparition ou sa marginalisation. S’il est vrai que les nouvelles technologies et les nouvelles pratiques de management bouleversent son contenu, le travail ne disparaît pas. Il subit une mutation radicale. Cet ouvrage collectif présente les caractéristiques de la nouvelle division du travail au travers de son organisation dans l’entreprise. Les rigidités du taylorisme sont remises en cause, les relations de travail, les formes d’emploi connaissent des changements majeurs. La dichotomie entre travail et non-travail est brisée. Les auteurs resituent ces mutations dans leurs dimensions sociétales mondialisation, emprise des multinationales, développement des réseaux internationaux, remodelage des processus de production et de consommation. lis dessinent par là les contours d’une nouvelle définition du travail et d’une nouvelle conception de sa sociologie. Cet ouvrage a été réalisé par une équipe de chercheurs du Centre Pierre Naville de l’université d’Evry et coordonné par Guillaume Bollier, chercheur en sociologie au Centre Pierre Naville et Claude Durand, directeur de recherche honoraire au CNRS.

Continental Saigon
par Philippe Franchini

Un livre culte sur un lieu mythique de l’Indochine française et de la Guerre du Viet Nam !
Préface d’Olivier Frébourg.
Symbole et miroir de l’histoire de l’Indochine, l’hôtel Continental fut le point d’ancrage de tous les aventuriers, les rêveurs et les ambitieux. Son salon, sa terrasse bruissaient des intrigues et des illusions tissées par ces hommes qui ont cédé aux charmes de l’Extrême-Orient, ses promesses de fortune, le parfum du pastis et des tamaris, la fumée brune de l’opium puis celle des canons.

À travers l’histoire de la famille Franchini – un père corse propriétaire du fameux hôtel et une mère vietnamienne – c’est tout le Saigon des années 1930 à 1970 qui ressurgit : la vie quotidienne des Vietnamiens, la tragédie du métissage, le crépuscule du “règne des Blancs”, la prospérité et les désillusions, la corruption et le sang.

Poste d’observation des personnalités militaires et politiques, journalistes, écrivains et cinéastes, le Continental est un lieu d’envoûtement par lequel sont passés Segalen, Dorgelès, Malraux, Mayréna, Bodard, Graham Greene, Schoendoerffer ou encore Chancel.

Récit poignant d’un témoin privilégié de l’Histoire et de ses coulisses, de l’Indochine française à la guerre du Vietnam, Continental Saigon est un livre devenu mythique. Depuis sa première publication en 1976, il incarne autant les fantasmes de cette luxuriante et mystérieuse Indochine que le rêve colonial brisé.


Habiter le patrimoine
par Maria Gravari-Barbas, Alexandre Abry

Comment les sociétés contemporaines « habitent-elles » les lieux, les sites, les monuments qu’elles constituent en patrimoine ? Comment investissent-elles le cadre matériel auquel elles attribuent une valeur patrimoniale et dans lequel elles sont, tout produire ? Autre question : que peuvent nous apprendre les modalités avec lesquelles les groupes sociaux réinvestissent les lieux patrimoniaux sur les rapports que ceux-ci entretiennent avec l’espace ? C’est à ces questions que cherchent à répondre les textes de trente-sept auteurs (des géographes, des sociologues, des historiens, des ethnologues) réunis dans cet ouvrage. Habiter le patrimoine explore ainsi la multitude des rapports que l’Homme tisse avec ses spatialités patrimoniales, les expressions de l’habiter, les pratiques qui s’y attachent, les contraintes qui y sont liées, les conflits générés ou le potentiel qui s’en dégage… dans le contexte de la société du début du XIXe siècle.

Catégorie