Trading Algorithmique – Créer & Optimiser Un Backtest Sur Prorealtime (Doctrading T. 5) par James Patterson

Qui a tué Toutankhamon?
par James Patterson

Qui assassina Toutankhamon en 1324 av. J.-C. ? Horemheb, l’ambitieux général qui devait être l’un de ses successeurs ? Ay, son grand vizir lui aussi affamé de pouvoir ? Ankhesenamon, sa demi-soeur qu’il épousa et qui ne put lui donner d’héritier ?
Plus de trois mille ans après sa mort, James Patterson et Martin Dugard mènent l’enquête. Ils retracent les étapes des neuf années de règne du jeune pharaon, mort à dix-huit ans, et la carrière mouvementée d’Howard Carter, qui découvrit son tombeau le 22 novembre 1922, après un quart de siècle de fouilles dans la Vallée des Rois.
À la lumière des plus récentes méthodes d’analyse scientifique, leur double enquête clarifie les circonstances de la mort de Toutankhamon et la découverte de son tombeau dans la vallée des Rois, permettant ainsi de dissiper le mystère Toutankhamon.

Un homme heureux
par Arto Paasilinna

L’ingénieur Akseli Jaatinen a été chargé de construire un nouveau pont dans le village de Kuusmäki, à l’endroit même où, pendant la guerre civile de 1918, une sanglante bataille a opposé blancs et rouges, épisode dont la mémoire continue de diviser les habitants de la commune, par ailleurs peu enclins à se laisser bousculer dans leur train-train. Ceux-ci vont obtenir le renvoi de Jaatinen.

Napoléon en 1812
par Roman Soltyk

Les souvenirs militaires du comte Roman Soltyk, parurent pour la première fois en 1836. L’auteur y est présenté comme ” général de brigade d’artillerie polonaise, officier supérieur à l’état-major de Napoléon “. En 1812, pendant l’expédition de Russie, Soltyk était chef d’escadron du 6ème régiment de lanciers polonais, puis aide de camp du général Sokolnicki attaché à l’état-major impérial. Son avancement avait été assez rapide, favorisé il est vrai, par le prince Poniatowski : élève de l’Ecole Polytechnique de France, il avait fait la campagne de 1809 à la tête d’une compagnie d’artillerie légère et reçut le grade de chef d’escadron en 1811. Sa relation de la campagne de Russie est différente de celles des officiers français à plus d’un point : Soltyk juge les événements en tant que Polonais et les interprète parfois différemment, tout en restant objectif dans ses descriptions des opérations militaires, dont il donne beaucoup de détails. Son récit est truffé d’anecdotes, dont la plupart lui sont personnelles, mais on y retrouve, au fil des pages, plusieurs grands personnages de l’entourage de l’Empereur, y compris des généraux polonais. Il rapporte plusieurs propos de Napoléon lui-même, ce qui ajoute de la valeur à ses souvenirs, qui se classent parmi les meilleurs dans la littérature abondante du Premier Empire.

Le choix d’une héritière (Harlequin Les Historiques)
par Helen Dickson

Le choix d’une héritière, Helen Dickson

Londres, 1820.

Malgré la fortune que lui a léguée son père, Eve Brody incarne tout ce que l’aristocratie londonienne méprise : elle est américaine et, surtout, veuve depuis trop longtemps. Elle a donc résolu d’épouser Lucas Stainton, un homme certes ruiné et d’un tempérament coléreux, mais noble. Un lord qui lui offrira un foyer pour sa fille et, plus encore, la position sociale à laquelle elle-même aspire. Un arrangement parfait, pour Eve. Parfait vraiment ? C’est compter sans la scandaleuse condition que lui impose soudain Lord Stainton : il ne l’épousera que si elle accepte de partager sa couche et de lui donner un fils !

À propos de l’auteur : Situés aux siècles les plus mouvementés de l’histoire anglaise, les romans d’Helen Dickson nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page. Ses héroïnes, fougueuses et anticonformistes, vont jusqu’au bout de leurs rêves. Le choix d’une héritière est son onzième roman publié dans la collection Les Historiques.


Toucher le ciel de Manhattan
par Andrea Golden

QUAND ON A OUBLIÉ CE QUE C’EST QU’AIMER…
L’auteure nous entraîne avec simplicité dans une belle histoire d’amour qui se déroulera dans deux univers complètement opposés, l’un opulent, l’autre dévasté par la misère, dans un cadre qui nous évoque La Ferme africaine. Narration à deux voix, elle est racontée à la première personne par les protagonistes, chacun de sa perspective.
Une femme indépendante et lassée des hommes éprouve un peu plus qu’un simple intérêt pour le nouvel architecte. Ils devront cependant traverser de nombreuses vicissitudes avant que leurs âmes finissent par se trouver, en Afrique, pour leur faire vivre une existence qui les enrichira humainement.
Une captivante histoire d’amour qui mêle douceur et émotion…
BOOKTRAILER youtube: “Toucher le ciel de Manhattan”

Catégorie